Des coches de montaigne

4347 mots 18 pages
LES ESSAIS
« Des Coches »
Montaigne
Plan annoncé en classe
Montaigne, sa vie, son œuvre
La vocation des Essais ( 1550 à 1558) :
-autobiographique, philosophique, critique sur des sujets variés : De L’Education, De La vanité, De L’Amitié, Des Cannibales,Des Coches autant de préoccupations qui font écho aux grands sujets de la Renaissance : le savoir,culture et civilisation, les découvertes, les guerres de religion, la colonisation.

Eléments pouvant servir à une introduction
Comme bon nombre d’écrivains du XVI ième( Du Bellay, Ronsard), Montaigne est fasciné par la culture italienne qu’il découvrira aussi lors d’un voyage en Italie de juin 1580 à novembre 1581 et à propos duquel il écrira Journal de voyage en Italie découvert seulement en 177 0 et publié en 1774.
Mais ce sont les Essais publiés pour la première fois à Bordeaux en 1580 et qui connaissent 3 autres autres éditions que Montaigne n’a cessé d’enrichir, de corriger jusqu’à sa mort en 1592 qui demeurent un document essentiel pour comprendre les idées de l’Humanisme et de la Renaissance, leurs espoirs comme leurs doutes.
Dans des chapitres célèbres, Montaigne, de digression en digression montre son intérêt pour de nombreux sujets variés touchant à l’humain : Préambule « Les raisons de voyager »,« De la Vanité », »L’inconstance », »La mort », »La vraie amitié », » Du repentir », et « des Coches » situé au chapitre III,6.
L’essai « Des coches « , est une réflexion , l’une des plus déconcertantes et des plus passionnantes pour l’époque. Parti de l’examen des raisons du mal de mer, Montaigne en vient, par un itinéraire extrêmement sinueux, à la conquête du Nouveau Monde. La composition des Essais dans son ensemble semble régie par le principe de la libre association des idées mais ce désordre apparent cache une pensée très cohérente. Dans ce chapitre, le lecteur découvre un double réquisitoire : contre la politique intérieure des rois qui, au lieu de s’engager dans de vastes travaux d’utilité

en relation

  • Des Coches, Montaigne
    2641 mots | 11 pages
  • Des Coches de Montaigne
    466 mots | 2 pages
  • Des coches montaignes
    255 mots | 2 pages
  • Des coches montaigne
    416 mots | 2 pages
  • Montaigne, des coches
    1407 mots | 6 pages
  • Des coches montaigne
    3226 mots | 13 pages
  • Montaigne des coches
    503 mots | 3 pages
  • Des coches montaigne
    2041 mots | 9 pages
  • Montaigne - des coches
    262 mots | 2 pages
  • Des coches de montaigne
    865 mots | 4 pages