Devoir

Pages: 14 (3356 mots) Publié le: 25 mai 2013
« À CELLE QUI EST TROP GAIE » : analyse linéaire
et
commentaire rédigé
Le titre :
- Déjà, on constate une tension : l’adverbe d’intensité « trop », connoté négativement, et l’adjectif « gaie », chargé de sens positif. Comment peut-on être trop gaie ? Il faut une conception corrompue du bonheur pour écrire cela…
- « A celle » : le poème est dédié à une femme en particulier. La 2e personne,employée dans tout le poème, le confirme.
Strophe 1 :
Eloge de la femme
- Accumulation et rythme ternaire : souci de totalité de la description de plus en plus globalisante (tête-geste-air), et assonance en [è],et allitération en [t] : voyelle ouverte et consonne occlusive : rythme très musical, très entrainant.
- Topos baudelairien : comme un rappel à nombre des poèmes vus dans « S et I » : la femmepaysage. Insistance sur la beauté : répétition de beaux.
- 4e élément de description : le rire, personnifié, rend son visage plus vivant.
- 2e comparaison èsynesthésie sens tactile (vent frais) / auditif (rire) : le rire de la femme provoque l’un de ces moments de grâce qui rendent possible le langage poétique (« les parfums, les couleurs et les sons se répondent »)
2e strophe
- Le passantchagrin : autre personnification (allégorie ?) : la femme n’est pas touchée par le chagrin (au sens propre : elle ne l’éprouve pas)
- Topos de la beauté féminine , source de lumière : « ébloui » + comparaison au vers suivant.
- « tes bras » « tes épaules » : le registre de l’éloge (épidictique) se traduit par le choix d’un genre : le blason. Baudelaire semble se complaire dans les topoï, pour mieuxsurprendre par la suite.
3e strophe
- 2esynesthésie , visuelle (couleurs - fleurs) / auditive (retentissante + ballet).
- Ee occasion de prêter à le femme une valeur pétique, de la dire porteuse d’un message poétique que le poète interprête. C’est une femme à « poëte », pas seult pour les autres hommes.
4e strophe
- Redondance :« folle » / « affolé » : polyptote, figure d’insistance, et ici, marquela passivité, par la tournure passive, du poète observateur, face à une figure de femme pleine de vie.
- Robe : folle ; femme : folle ; poète : affolé. Jeu sur les mots, polysémie du mot « fou » : interoprétation légère (« fou de toi »,et plus obscure : déséquilibre, perte des repères,
- … ce qui est confirmé par le dernier vers (expresivité mise en valeur par exclamation : la folie s’exprimeenfin ?
- Apparition brutale de la première personne : le blason dédié à la femme devient poème lyrique sur la douleur et la folie du poète.
Dernier vers qui renverse toute la lecture du poème : l’horizon d’attente du lecteur est mis à mal. Antithèse révélatrice d’un recueil dont le titre est oxymorique : tension des contraires, les fleurs (dont il est question ici), et le mal, la foliedestructrice, sadique, qui provient de la beauté, et surtout du désir.
5e strophe :
- Tension désir / violence est confirmée dans cette strophe.
- De même : passivité du poète, qui « trainait » son atonie, devient soumission. L’ »atonie » est un fardeau. Le mal se produit dans un cadre idéal, un « beau jardin ».
- Utilisation de l’adverbe« quelquefois » et du passé composé (« j’ai senti »):Baudelaire nousdécrit ses crises, comme il le fait dans « Spleen IV »
- « comme une ironie » : ironie tragique : mauvais tour que lui joue le destin. Le poète est victime (de la femme ? de lui-même ?)
- C’est « le soleil » qui déchire « son sein », alors que plus haut, la femme est décrite comme un ciel. Surprise : c’est la beauté, la lumière, la chaleur qui est source de malheur.
- Le soleil « déchire son sein» : rapport évident avec la blessure qu’il souhaite infliger à la femme, plus tard. Le rapport amoureux est pris comme un combat (voir« Duellum »).
6e strophe
- Le poète insiste dans cette voie : perversion du topos romantique du double topos
o la Nature – la femme
o la Nature – refuge protecteur
(Nature : allégorie)
Il prête à la nature, la beauté, la femme, des intentions cruelles («...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Devoirs
  • Devoir
  • Devoirs
  • devoir
  • Devoirs
  • Devoir
  • devoir
  • Devoirs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !