Devoir3 bts ag cned 1ère année culture générale

7496 mots 30 pages
Culture générale et expression

Corrigé 3
3 0186 CT PA 03 10

Ce troisième devoir avait pour but de consolider les techniques d’analyse préparatoire à la synthèse et de vérifier la mise en pratique des connaissances et techniques acquises par l’étude des séquences 1 et 2 du module 4. Il fallait en particulier savoir maîtriser l’exercice de résumé et le développement personnel. Thème : dans le cadre du thème « Ce que manger veut dire », Graisse et embonpoint, de l’honneur à l’horreur. Rappel : barème sur 60, note finale ramenée à 20

1. Question 1 : analyse des documents et extraction des idées à retenir (32 points)
1.1. Présentez le document 1 sous une forme concise, en faisant ressortir le genre, le type (et bien sûr date, auteur, source) et en dégageant le propos directeur avec toutes les précisions nécessaires. Sautez une ligne après cette présentation et relevez toutes les idées et informations du texte qui méritent d’être sauvegardées pour la future synthèse. Vous devez reformuler ces idées dans un langage personnel, ce qui exclut le simple recopiage du texte initial et les citations.
Remarque : je vous rappelle que l’identification du genre, du type et le fait de dégager une idée directrice précise doivent devenir des automatismes devant tout document, et qu’à l’exception du type, ces éléments figureront dans l’introduction de synthèse. A. Travail préparatoire au brouillon Remarque : par précaution, avant même d’entamer l’analyse de chacun des documents, on jette systématiquement un coup d’œil sur la rubrique Supports utilisés donnée dans chaque dossier de synthèse ; ce n’est pas toujours concluant, mais, ici, on note que le dossier couvre près de 400 ans, ce qui signale une perspective historique, et que, curieusement, on va du plus récent au plus ancien. Cette inversion, voulue bien sûr par le rédacteur, est une indication : le document 1, le plus proche de nous dans le temps, va nous apporter de précieux renseignements pour comprendre ce qui s’est

en relation