Dictionnaire berbere-francais-arabe

151096 mots 605 pages
Lahcen OULHAJ

Mohamed OUDADESS

Asawaliw atrar
Vocabulaire moderne de la langue amazighe
Français-Amazighe-Arabe Amazighe-Français-Arabe

Asawaliw atrar

2013

Avant propos

Ce travail peut donner l’impression d’une entreprise ludique, où les auteurs ont laissé libre cours à leur fantaisie. Il n’en est rien. Nous nous sommes basé sur des règles bien établies en Tamazight. Il s’agit essentiellement de 1/ L’affixation (préfixes et suffixes). 2/ La dérivation. 3/ L’agglutination. Un principe général a guidé nos pas. Tamazight est une, et indivisible. Les différents parlers (tarifit, tasousit, taqbaylit, tatergit, tamazight) ne, sont pour nous, que les sous-produits d’une langue mère éclatée. Chaque fois qu’un mot existe dans l’un des parlers, il est immédiatement adopté dès que les auteurs ont la conviction (la leur) qu’il est bien d’origine amazighe. A ce propos, il est rare que, après quelque réflexion, on ne retrace pas celle-ci en établissant un lien avec un autre parler. La contribution, s’il en est une, est de systématiser chacune des procédures sus-citées ; et donc de les appliquer partout où elles ne l’ont jamais été ou là que l’usage a oublié avec l’usure du temps et l’impact des autres langues en présence. Nous avons tiré profit, bien sûr, de travaux précurseurs ; mais surtout des idées révélatrices, explicites ou implicites, de Mouloud Mammeri et Mohammed Chafik. Nous avons, cependant, pris des libertés. Notre souci a été de générer une forte dynamique de créativité. Une langue qui reste confinée, prisonnière, de moules figés ne peut être vivante et encore moins compétitive. Elle est appelée, tôt ou tard, à disparaitre ; et, avec elle, son peuple (ses locuteurs) en tant qu’entité et en tant qu’identité. 5

Cette tentative de standardisation, qui a également été conduite dans un esprit de systématisation, est certainement et forcément perfectible ; surtout dans la constitution (ou la reconstitution) de (toute) la famille d’un mot. Nous

en relation

  • Maison kabylie
    1749 mots | 7 pages
  • Rapport de stage
    4349 mots | 18 pages
  • Formation des toponymes en berbère, et l’influence des autres langues, (cas de béjaia et la région de beni ourtilane).
    7056 mots | 29 pages
  • La littérature maghrébine
    854 mots | 4 pages
  • Monsieur
    7951 mots | 32 pages
  • Les interférences lexicales d’ordre phonétique dans la production écrite d’élèves de terminale
    5985 mots | 24 pages
  • Code switching
    2210 mots | 9 pages
  • maures
    2573 mots | 11 pages
  • Traduction du petit prince en amazighe
    3791 mots | 16 pages
  • pour les amoureux de mohya
    3818 mots | 16 pages