Discipline à l'école

3643 mots 15 pages
1

L'école maternelle, première école... pour quels enjeux?
Anne-Marie GIOUX Angers - 24 janvier 2007

I - Pour entrer dans le sujet : quelques questions cruciales : éduquer, enseigner, apprendre/ enfant, écolier, apprenants
Eduquer: sécurité
La place du jeune enfant dans notre société s'est modifiée au fil des siècles. De façon accélérée dans les dernières années du XXème, a progressivement émergé la représentation sociale d'un enfant précieux parce que plus rare (pyramide des âges inversée), d'un enfant à entourer de soins... d'un enfant « potentiel », valeur ajoutée dans une famille (et pas simplement bouche supplémentaire à nourrir, héritage à transmettre ou fragmenter), enfant porteur d'espoir, d'investissements....espoirs qui ne sont pas que symboliques dans la chaîne des générations, mais aussi très trivialement, dans l'économie marchande des pays au plan mondial. Pour ces enfants l'école devrait être -dans le prolongement de l'éducation familiale (et si possible en continuité d'action)- un lieu de développement en sécurité... parce que les efforts et la prise de risques liés à l'apprentissage requièrent une totale disponibilité psychique : ni chantage moral, ni dangers physiques. D'où découle la première question : l'irruption dès l'école maternelle des problématiques sociales, familiales, systémiques (violence, compétition, stress) ne risque-t-elle pas de contrecarrer les objectifs d'éducation définis ?

En amorce de réponse : - lieu d'accueil, dès sa création, l'EM a eu vocation à permettre la survie des très jeunes enfants, dans une société où le travail parental – et celui des mères- avec l'éclatement des cellules familiales regroupant plusieurs générations, a posé la question de la mise en sécurité des enfants qui n'avaient ni l'âge de l'obligation scolaire, ni celui de travailler. La création des « écoles à tricoter » puis des salles d'asile, a répondu à ce besoin de gérer un temps compensant la surveillance maternelle directe (cf

en relation

  • Evolution Rapport Sport et EP
    5910 mots | 24 pages
  • L'éducation
    1512 mots | 7 pages
  • Philosophie de l'éducation
    3254 mots | 14 pages
  • SENS
    1515 mots | 7 pages
  • Comparaison des comportements des adolescents entre 1960 et 2000
    817 mots | 4 pages
  • La discipline
    3675 mots | 15 pages
  • Ecrit 1 agreg
    3641 mots | 15 pages
  • L'orthodoxie scolaire de l'eps
    1845 mots | 8 pages
  • Citoyenneté années 60 à nos jours
    1130 mots | 5 pages
  • guerre mondiale
    804 mots | 4 pages