Discours de de gaulle à bruneval (30 mars 1947)

Pages: 5 (1200 mots) Publié le: 21 mars 2013
Discours du général de Gaulle à Bruneval (30 mars 1947)



(EXTRAIT)



Baccalauréat, France métropolitaine, séries L et ES, épreuve d’histoire-géographie du 14 juin 2006

Document en ligne : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=253

CORRIGÉ

(La question rituelle "situez le document et l’auteur dans le contexte historique" n’est pas posée. Le candidat a tout de mêmeintérêt à l’aborder, par une courte introduction.)

Le général de Gaulle (1890-1970), après avoir appelé les Français à s’opposer à l’envahisseur allemand lors de la défaite de juin 1940, a réussi à unifier les divers courants de la Résistance et a dirigé le pays lors de sa libération. Puis, en 1946, il a perdu la bataille du référendum constitutionnel après avoir démissionné du gouvernement, le 20janvier, afin d’avoir les coudées franches pour la mener. Dès lors, il lie l’éventualité de son retour au pouvoir à l’adoption d’une nouvelle constitution, dotant la France d’un pouvoir exécutif plus fort. Il va créer pour cela un parti, le Rassemblement du peuple français (RPF). Le discours prononcé le 30 mars 1947 dans le village normand de Bruneval précède de peu l’annonce de sa création.Première question

Le général de Gaulle évoque tout d’abord, à propos de la commémoration organisée ce jour-là, une des premières actions des troupes de l’empire britannique pour préparer un futur débarquement : la destruction du radar allemand de Bruneval, le 27 février 1942. La Résistance française n’y contribue que par ses "réseaux", qui avaient fourni des renseignements : elle est mise ici à uneplace relativement subalterne.

Puis l’orateur revient à la charge en insistant sur le caractère militaire de la Résistance, dont il fait le gage de son unité : le troisième paragraphe, le plus long, fait alterner des actes de diverse nature et de localisations variées. Sont ainsi passés en revue, après les combattants anglais, canadiens et français de Bruneval, les Français libres, tousvolontaires, qui ont héroïquement retardé Rommel en tenant la position libyenne de Bir Hakeim (juin 1942), les forces françaises de diverses provenances qui ont aidé les troupes anglo-saxonnes à chasser le même Rommel de Tunisie (1943), les maquisards du Vercors décimés au combat (juillet 1944), le corps expéditionnaire du général Juin en Italie (1943-44), les Français débarqués en Normandie (juin 1944) eten Provence (août 1944), les marins et les aviateurs engagés sur tous les théâtres, les fonctionnaires qui ont encadré le pays à la Libération en succédant aux personnes qui agissaient clandestinement dans des groupements divers et notamment des syndicats, les journalistes des radios françaises libres de Londres, Brazzaville et Alger, et ceux des journaux clandestins en territoire occupé.

LaRésistance a eu un début : le sursaut de juin 1940 attribué ici non à un homme, mais à un "groupe résolu", qui incarnait la souveraineté française pour la raison, sous-entendue, que Pétain était depuis l’origine soumis aux Allemands. La Résistance a eu une fin : la capitulation sans conditions du Troisième Reich entre les mains des militaires alliés, comprenant un représentant de la France (ils’agit du général de Lattre de Tassigny), le 8 mai 1945. Même les morts de la campagne malheureuse de 1940 sont implicitement qualifiés de résistants, quand l’orateur évalue les pertes humaines du pays pendant la guerre à 600 000 personnes.

Deuxième question

Cette manière de présenter les choses tend à mettre au second plan les raisons particulières que chacun pouvait avoir de résister. Elles’oppose à toutes sortes de tentatives dont de Gaulle ne parle que par allusion (mais non son fils Philippe, éditeur de ses discours, qui précise dans une note que le parti communiste est visé) : elles tendent à confisquer la gloire de la Résistance au profit d’un groupe particulier. En insistant sur la diversité des engagements, de leurs dates et de leurs motivations, l’orateur montre que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Discours de de gaulle rpf 1947
  • Commentaire De Gaulle discours 30 mai 1968
  • extraits du discours de de Gaulle à Bayeux
  • Discours de de gaulle
  • Discours de george marshall à harvard, le 5 juin 1947
  • Commentaire du discours du général de gaulle prononcé à bayeux (16juin 1946)
  • Commentaire discours général de gaulle
  • Commentaire sur le discours du général de gaulle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !