Discours de de gaulle à bruneval (30 mars 1947)

1200 mots 5 pages
Discours du général de Gaulle à Bruneval (30 mars 1947)

(EXTRAIT)

Baccalauréat, France métropolitaine, séries L et ES, épreuve d’histoire-géographie du 14 juin 2006

Document en ligne : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=253

CORRIGÉ

(La question rituelle "situez le document et l’auteur dans le contexte historique" n’est pas posée. Le candidat a tout de même intérêt à l’aborder, par une courte introduction.)

Le général de Gaulle (1890-1970), après avoir appelé les Français à s’opposer à l’envahisseur allemand lors de la défaite de juin 1940, a réussi à unifier les divers courants de la Résistance et a dirigé le pays lors de sa libération. Puis, en 1946, il a perdu la bataille du référendum constitutionnel après avoir démissionné du gouvernement, le 20 janvier, afin d’avoir les coudées franches pour la mener. Dès lors, il lie l’éventualité de son retour au pouvoir à l’adoption d’une nouvelle constitution, dotant la France d’un pouvoir exécutif plus fort. Il va créer pour cela un parti, le Rassemblement du peuple français (RPF). Le discours prononcé le 30 mars 1947 dans le village normand de Bruneval précède de peu l’annonce de sa création.

Première question

Le général de Gaulle évoque tout d’abord, à propos de la commémoration organisée ce jour-là, une des premières actions des troupes de l’empire britannique pour préparer un futur débarquement : la destruction du radar allemand de Bruneval, le 27 février 1942. La Résistance française n’y contribue que par ses "réseaux", qui avaient fourni des renseignements : elle est mise ici à une place relativement subalterne.

Puis l’orateur revient à la charge en insistant sur le caractère militaire de la Résistance, dont il fait le gage de son unité : le troisième paragraphe, le plus long, fait alterner des actes de diverse nature et de localisations variées. Sont ainsi passés en revue, après les combattants anglais, canadiens et français de Bruneval, les Français libres, tous

en relation

  • Commentaire du discours de bayeux du général charles de gaulle du 16 juin 1946
    2322 mots | 10 pages
  • France vue par de gaulle
    782 mots | 4 pages
  • Charles de Gaulles
    12482 mots | 50 pages
  • Réseaux de résistance pendant la seconde guerre mondiale
    1755 mots | 8 pages
  • Manifeste lancé par le général de gaulle à brazzaville le 27 octobre 1940
    798 mots | 4 pages
  • Discours de gaulle 31 janvier 1964
    648 mots | 3 pages
  • De Gaulle, conférence de presse du 31 Janvier 1964
    2503 mots | 11 pages
  • Commentaire discours de gaulle septembre 1962
    2094 mots | 9 pages
  • Commentaire : charles de gaulle, conference de presse du 31 janvier 1964
    1313 mots | 6 pages
  • Nhbhjbn
    410 mots | 2 pages
  • Dissertation disscours charles de gaulle conférence 31 janvier 1964
    1219 mots | 5 pages
  • Charles de gaulle/ve
    2617 mots | 11 pages
  • chant des partisans
    3328 mots | 14 pages
  • La france résistante
    2531 mots | 11 pages
  • Commentaire de texte discours du général de gaulle du 31 janvier 1964
    3521 mots | 15 pages