Disertation : puis-je connaitre autrui ?

Pages: 7 (1534 mots) Publié le: 4 avril 2013
Dissertation






Sujet : Puis-je connaitre autrui ?



L’existence d’autrui n’est sujet philosophique que depuis la découverte du Cogito par Descartes. En effet, si « je » est la seule certitude, le fait qu’il y ai un « autrui »peut être quelque chose de problématique. C’est alors que Descartes cherche a prouver l’existence de Dieu afin de prouver l’existence d’autrui. C’est donc lesolipsisme, c’est-à-dire l’existence d’autrui selon Descartes qui nous amène a nous demander si il est possible que je puisse connaitre autrui ? Car Dieu serai le seul apte a comprendre parfaitement les Hommes.
Mais, dans quelles mesures puis-je connaitre autrui ? Quelles sont les obstacles qui font que ma connaissance d’autrui semble impossible ? Comment se fait-il alors que je sois apte àconnaitre autrui mais seulement approximativement ?


Tout d’abord, la possibilité que je puisse connaitre autrui est réelle. En effet, le mot Autrui du latin « alter huic » devient « alter ego » autrement dit, cela signifie l’autre mais aussi soit même. Cette contradiction, permet d’affirmer qu’en autrui je me perçois moi-même, je me découvre moi-même.
Etre seulc’est-à-dire sans autrui provoque un manque, le besoin d’autrui est donc essentiel, peut-être est-ce donc parce qu’il m’aide à me découvrir moi-même ?
L’exemple le plus parlant est celui des enfants, en effet ils ont besoin d’autrui pour se construire, ils se construisent donc à travers l’autre, adoptent le même fonctionnement, cela nous permet d’affirmer que je peux connaitre autrui. C’est autrui qui mepermet d’accéder à l’Humanité et d’abord à la mienne c’est donc qu’autrui me connait et que je le connais.
Comme l’affirme d’ailleurs Socrate, on se réfléchi en autrui, qu’autrui est un miroir de nous-même. En ce sens, je peux donc connaitre autrui puisque je me connais moi-même.
Aussi, selon Descartes, je peux connaitre quelqu’un qui m’échappe puisque je suis apte à connaitre son intérioritéde par : la ressemblance objective entre mon corps et celui d’autrui qui fonctionne d’ailleurs exactement de la même manière que le moi. Et, de par la relation éprouvée entre mon corps et ma conscience, c’est-à-dire la relation qui fait de ce corps mon corps, je peux conclure que dans autrui, une conscience est présente aussi et comprendre son fonctionnement similaire au mien.
Sartre affirme «Pour obtenir une vérité sur moi ; il faut que je passe par l’autre, l’autre est indispensable à mon existence aussi bien qu’à la connaissance de moi ». On peut donc considérer, que si l’autre me permet de me connaitre moi-même, je suis donc apte à connaitre l’autre. Car l’autre est un objet dont j’ai besoin pour savoir qui je suis, parce que la connaissance de mon être passe par la relation àautrui.
D’ailleurs, selon Scheler, autrui est celui qui ressent avec moi, c’est ce qu’on appelle la sympathie. Nous pourrions même aller jusqu’à parler de l’empathie. Tout cela me permet de connaitre totalement les sentiments d’autrui. De par les sentiments que je décèle chez l’autre je peux le comprendre, le connaitre.
C’est d’ailleurs la pitié, sentiment très fort qui me fait participer à ladouleur d’autrui.
Les sentiments, me permettent de connaitre autrui : lorsqu’il pleure, je sais qu’il est triste, lorsqu’il sourit, je sais qu’il est heureux. Une personne plutôt d’une nature joyeuse me permettra de comprendre son caractère, sa façon de fonctionner… C’est l’intersubjectivité d’Husserl, qui nous ammène a comprendre que l’ego est ouvert sur l’autrui.
La clef d’autrui est donc en nousmême, mais la clef de nous-même est en autrui. Cette contradiction, en revient à l’origine du mot : Autrui signifie alter ego c’est-à-dire moi et l’autre.

Enfin, le point le plus important est qu’autrui est le seul être vivant avec qui on peut dialoguer.
Alors Merlot Ponty décrit le dialogue comme un échange de pensée pendant lequel chacun prend des pensées à l’autre. Et connaitre et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Puis-je connaitre autrui comme soi-même
  • Puis-je me connaître?
  • Se connaître, connaître autrui
  • Puis-je me connaître moi-même?
  • Sans autrui puis-je être humain ?
  • Puis me connaitre moi même ?
  • Sujet : puis-je me connaitre moi-même?
  • La sympathie permet elle de connaitre autrui ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !