Disseration methodo

1936 mots 8 pages
1. Ce que la dissertation n'est pas :

La production d’un récit imaginaire, une production littéraire libre
Une collection de pensées personnelles
Une juxtaposition de commentaires des différents documents qui accompagnent le sujet
La retranscription d'un cours (ou d'une partie du cours) de première et/ou de terminale : un sujet de dissertation ne fait jamais directement appel à un seul point précis de tel ou tel chapitre du cours.
Un "discours" économique et social sans fondements théoriques, factuels et historiques rigoureux (du type "expression libre" du courrier des lecteurs d'un journal quelconque, ou du café du coin). En effet, le sens commun part souvent du principe que dans le domaine économique et social, représentations et proximités de vécu obligent, toutes les opinions se valent et qu'il suffit donc d'être un minimum informé sur l'actualité du moment pour être capable de construire une réflexion pertinente.
En fait, maîtriser l'exercice de la dissertation demande plusieurs types de compétences différentes et complémentaires.

La dissertation est donc un exercice contraignant avec des règles précises à respecter.

2. Quelles sont les compétences nécessaires ?

Ces compétences sont nombreuses, complexes et en interrelations entre elles… mais ces compétences ne sont pas inaccessibles !

Première compétence : qu'est-ce que disserter ?

Disserter consiste à répondre à une question précise sous la forme d'une démonstration argumentée et structurée, le principe est le suivant : toute affirmation dans une dissertation appelle une démonstration rigoureuse (exemples…) et une "mini-conclusion" de cette démonstration suivie d'une critique qui appelle à son tour éventuellement démonstration…

En premier lieu, il faut donc clairement identifier le problème posé par le sujet, c'est le point fondamental, la fondation centrale de tout votre édifice.

Cerner la question /problème soulevée par le sujet et ne traiter que la réponse à cette

en relation