Dissertation : dissertation : selon vous le roman doit-il avoir pour rôle d'ouvrir les yeux du lecteur sur la vie ou de l'aider à échapper à sa propre vie

Pages: 2 (485 mots) Publié le: 10 janvier 2011
Que ce soit au Moyen-âge ou de nos jours, les auteurs se sont inspirés de faits divers pour écrire leurs œuvres, quelque soit le but même de leurs récits. Mais est-ce qu’un roman ou une pièce dethéâtre doit ouvrir les yeux du lecteur sur la vie ou bien au contraire permettre d’échapper à la réalité ? Guy de Maupassant, dans Une vie a choisi de plutôt se concentrer sur la réflexion du lecteur enconcluant son roman par : « La vie voyez-vous, ça n’est jamais si bon ou si mauvais qu’on croit. » C’est à se demander quel est le but réel d’une œuvre littéraire, est-ce un objet philosophique oudivertissant ? Pour répondre, de multiples réponses s’offrent à nous, on peut tout d’abord montrer que certains livres n’ont seul but d’ouvrir les yeux sur la vie, puis citer ceux qui ne sont que purdivertissement et finalement ceux qui sont une sorte de mélange entre distraction et réflexion.



Certains romans ou pièces de théâtres ont pour objectif de mener le lecteur à uneréflexion approfondie et de le pousser à ouvrir ses yeux sur le monde qui l’entoure, pour cela l’auteur à plusieurs possibilités. Tout d’abord il peut donner des exemples concrets avec des personnages deson récit. La vie de Jeanne dans Une vie, comme celle d’autres personnages dans d’autres romans ou tragédies, montre l’exemple d’une vie misérable et qu’il n’est pas conseillé. Par le biais depersonnages, l’auteur influence les lecteurs à méditer sur leur propre vie.
Pour mener l’auteur à cette même réflexion, l’auteur peut aussi intégrer des personnages plus philosophiques à son histoire.Rosalie, dans Une vie est un personnage qui par lui-même réfléchit sur la vie et qui dénonce de façon directe une facette de la vie choisie par l’auteur. Comme à la fin du roman quand Rosalie dit : « La vievoyez-vous, ça n’est jamais si bon ou si mauvais qu’on croit. » C’est alors par le discours direct d’un personnage que le lecteur est mené à la réflexion.
En outre, l’auteur peut aussi écrire...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !