Dissertation : la rébellion contre l'héritage des poètes précédents est-elle indispensable à la création poétique?

Pages: 5 (1029 mots) Publié le: 11 mai 2011
La poésie et la littérature par extension n'aurait pas pu exister sans la langue. En effet, l'héritage lexical depuis des millénaires est une étape essentielle à la création poétique. Cependant, la création renvoie inévitablement à une idée de nouveauté. Nous pouvons donc être amenés à nous demander si le poète doit s'affranchir des normes poétiques établies et se rebeller contre les aquis deson époque ou, au contraire, se servir des règles établies pour rendre compte d'un savoir faire toujours plus peaufiné. Nous etudierons dans un premier temps la poésie en tant que héritage d'une histoire fournie puis une poésie plus révolutionnaire dans son style et dans sa visée.



L'héritage des poètes est souvent considéré par les auteurs comme une richesse, source d'inspiration.Ainsi, l'art poétique passe avant tout par l'utilisation d'une langue commune. Or celle-ci s'est formée tout au long de l'histoire humaine, dès que l'ecriture est née. Elle est donc bien un héritage des poètes et écrivains précédents. Boileau a dit pour illustrer ces propos que « sans la langue, l'auteur le plus divin est toujours un méchant écrivain ». Impossible donc d'écrire sans utiliser un minimuml'héritage des poètes antérieurs. De plus, même si Hugo et Rimbaud s'en donnent à coeur joie de critiquer l'Académie Francaise, c'est elle qui permet aux écrivains de fixer tout au long des décennies les règles de bienséance dans la poésie. Les classes de mots évoquées par Victor Hugo montrent bien l'héritage des anciens. Aussi, le texte de Hugo paraît se contredire car on y observe le respectdes règles poétiques très strictes dans les rimes et la versification. Ce sont des alexandrins aux rimes simples et suffisantes. Les mêmes caractères d'écriture sont remarquables deux siècles auparavant chez Boileau, signe encore une fois d'un héritage récurrent de la langue. Enfin, Rimbaud, lui, s'inspire des anciens poètes grecs. Similitude étrange pour un poète se réclamant révolutionnaire entout point.
De plus, chaque poète doit chercher son inspiration dans le passé, dans ce qu'il connait. Le poète n'invente pas, il innove. Ainsi il ne peut ignorer les génies précédents. La création est toujours inspirée de personnes que l'on respecte. C'est l'héritage des « sages » qui a réussi a créer la poésie actuelle. Un grand poète est avant tout un grand lecteur. En outre, si la rébellionétait vraiment indispensable, il aurait fallu en engager une pour chaque poète ce qui donnerait des renouveaux poétiques toutes les décénies. Ce scénario improbable montre bien l'importance d'un héritage qui doit stabiliser les courants dans une époque. C'est ainsi qu'a pu s'ancrer le mouvement du classicisme que défend Boileau et qui prône clairement un héritage très fort dans la forme. Enfin, lalittérature dans son ensemble a connu et connait encore des grands thèmes qui reviennent durant toutes les époques comme l'amour ou la mort. Eluart, Verlaine, La Fontaine, tous ont ecrit des poèmes romantiques. Si les thèmes reviennent inévitablement, c'est qu'ils sont depuis toujours d'actualité et c'est l'héritage d'une culture qui veut cela.

Cependant, la création est définie comme la capacitéd'un individu ou d'un groupe à imaginer ou construire et mettre en œuvre un concept neuf. C'est à dire que pour créer, le poète doit inévitablement casser les acquis de son temps.

La rébellion prend différentes interprétations suivant les auteurs. Aussi, Hugo utilise une méthode violente pour briser les codes. Il pose l'état de la langue, et tel le rédempteur, il vient bannir les écrivainsclassiques comme Corneille ou Racine. Il « fait souffler un vent révolutionnaire » à tel point que le « vieux dictionnaire » se voit mettre le bonnet phrygien, symbole ultime de la révolution francaise. Armé de sa plume, il déclenche « une tempête au fond de l'encrier » et veut dorénavant que les idées soient caractérisées par les mots qui lui correspondent. Les tabous sont mis de coté et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  •  La rébellion contre l’héritage des poètes précédents est-elle indispensable à la création poétique ?
  • La rébellion contre l'héritage des poètes précédents est-elle indispensable à la création poétique ?
  • La rébellion contre l'héritage des poètes anciens est-elle indispensable à la création?
  • La rébellion contre les auteurs précédents est elle nesséçaire à la création poétique
  • Rébellion contre l'héritage des poètes ?
  • La rébeillion contre l'héritage des écrivains vous semble t-elle nécessaire à la création poétique
  • dissertation l'inspiration de la création poétique
  • Le poète doit il utiliser la rébellion pour la création poétique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !