Dissertation - le lecteur et le bavard

Pages: 5 (1142 mots) Publié le: 24 septembre 2012
William Mayer
Aspects critiques de la création littéraire
601-JAT-03

LE LECTEUR ET LE BAVARD

Travail présenté à Mme Carole Carpentier

Département de français
Collège du Vieux-Montréal
24 septembre 2012
Publié en 1946, Le Bavard, de Louis-René des Forêts, établit dès les premières pages un rapport foncièrement particulier avec son lecteur. Car, loin de se vautrer dans lescomplaisances de la fiction en évitant, par exemple, tout commentaire sur la véracité qui pourrait subsister de cette dite fiction, le bavard dont il est question préfère, au contraire, en percuter l'ambigüité de plein fouet. Comment, donc, réagir à un livre qui vous pose très clairement cette énigme : qu'y a-t-il de vrai dans ce que vous lisez, en ce moment, sur ces pages ? Comment pouvez-vous réellementle savoir ? Et c'est précisément par cet acte de provocation que s'exprime tout le génie de l'œuvre; reléguant la trame narrative au second plan, l'auteur préfère user de sa tendance idyllique pour concentrer l'attention sur les mécanismes mêmes de l'écriture et du langage, question d'en exposer sans gêne l'hypocrisie, le mensonge et la sournoiserie, qualités inhérentes - et inévitables - à l'actede raconter. Le Bavard se présente donc comme une dissection habile de cet élément qui le compose et le fait exister : la parole. Une autodestruction des plus fascinantes.
Il est important de mentionner, tout d'abord, que le narrateur se proclame immédiatement, et sans ambigüités, comme étant un de ces bavards incurables et obsessifs. De l'ordre de ceux pour qui le partage de la parole est unbesoin vif et criant, sans considérations réelles quant à la pertinence ou non de ses propres dires. Il avouera même sans craintes au lecteur que peu lui importe d'être compris ou non : sa seule préoccupation, son seul désir est celui fort simple que d'être écouté. Que dis-je, écouté, il veut tout simplement être entendu. Dans ses propres mots : «Et notez que je ne vous demande pas de me lirevraiment, mais de m'entretenir dans cette illusion que je suis lu : vous saisissez la nuance ? – Alors, vous parlez pour mentir ? – Non, monsieur, pour parler, rien de plus, et vous-même faites-vous autre chose du matin au soir et pas seulement à votre chat ? Et un écrivain écrit-il pour une autre raison que celle qu'il a envie d'écrire ? Mais suffit. Que mon lecteur me pardonne si je n'aime pas qu'onme bourdonne aux oreilles quand je parle» (Des forêts 1946, 27). C'est donc officiellement le rôle de récipient qu'on attitre ainsi au lecteur, et celui-ci se voit dès lors invité à suivre ce bavard lors de l'une des ses aventures nocturnes. Il rencontre, dans un dancing, une femme des plus sublimes qu'il n'ait jamais vu, et son attirance envers elle lui vaudra de se ridiculiser auprès de tous lestémoins présents, alors qu'il chasse son prétendant pour entrer devant elle dans une crise de bavardage des plus obscènes. Fuyant le bar après avoir essuyé un rire cinglant et cruel de la part de sa jolie interlocutrice, le bavard finira, en errant seul dans un parc, par croiser à nouveau ce prétendant dont il a précédemment ravi la compagne. Provocant lui-même une bagarre, notre bavard subiraalors une correction libératrice, se laissant délibérément frapper sans y imposer quelconque résistance. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que le narrateur, avant même de présenter cette histoire, fera au lecteur la solennelle promesse que tout ce qu'il pourra raconter sera le compte-rendu très exact des évènements tels qu'ils se sont déroulés. Il se plie donc, devant les yeux de ce même lecteur,à une allégeance formelle vis-à-vis l'objectivité dans ses propos : il jure humblement qu'il ne modifiera en rien la vérité, quitte à ne pas passer sous silence certains détails pouvant compromettre sa réputation. Le lecteur expérimenté y décernera ici les premières notes de la théorie derrière le livre : comment, en effet, peut-on prétendre être capable de détenir un tel pouvoir d'objectivité ?...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation
  • Dissertation corrigée (sur le lecteur et le personnage)
  • Dissertation pour exister aux yeux du lecteur
  • Dissertation
  • Dissertation sur les caracteristiques de l'auteur et celles du lecteur
  • Dissertation entre la différence des lecteurs pour le plaisir et ceux pour la réflection
  • Dissertation: laquelle des genres literaire agit-t-elle la plus sur le lecteur?
  • Dissertation français :

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !