Dissertation si dieu n’existe pas tout est permis.

Pages: 5 (1011 mots) Publié le: 5 octobre 2010
philosophie : si dieu n’existe pas tout est permis.

Dieu a toujours été considéré comme une instance suprême qui, par sa supériorité, inspirait la peur. Peur de la damnation, peur de la sanction toujours terrible dans la Bible si l’on pense aux sept plaies de l’Egypte. A l’inverse, l'absence d'une autorité suprême, une chose virtuelle, peut faire penser qu'il n'y a plus de règles et doncque  « tout est permis » puisqu’il n’y aura plus de sanction et donc plus de peur d’être puni. Cependant l'absence de règles tue le mot permission dans la mesure où la permission est l’opposé de l’interdit. Par l’absence de Dieu garant des règles, l’anarchie peut elle se mettre en place et bouleverser la société ? Nous allons traiter ce sujet en trois parties : pour débuter ,nous verrons si Dieu estun symbole de moralité ensuite si la disparition de la moralité et est due à l'absence de règles et pour finir nous parlerons de l'hypocrisie de la déclaration de la personne ayant dit que « si Dieu n'existe pas tout est permis ».

Pour commencer nous allons nous demander si la religion est un symbole de moralité à travers deux parties en voyant premièrement dieu, l'autorité suprême et ensuiteDieu symbole d’amour. Un bravo qui répond à Erevan
Dieu est considéré comme une autorité suprême on peut le voir grâce à la Bible ou il est énoncé les 10 commandements. Ceux-ci ont été annoncés par Yahvé. C’est pour cela que l'on peut penser qu'il régit le fonctionnement de la planète tout comme il l'a créée. Par son image rassurante, il est l’image du sage de celui qui sait et qu’il faut écouterpuisqu’il est le Verbe.
De plus Dieu est amour ; le jardin d’Eden créé pour le bien être de l’homme en témoigne : ce jardin avait pour fonction de répondre à tous les besoins de l’homme sans qu’il ait à travailler, à souffrir. Dieu si l’homme ne faute pas, n’aurait pour mission que de générer du bonheur mais du bonheur sans liberté puisque qu’Adam et Eve subissent leur existence.
Ce même jardind’Eden nous prouve que toute la peur et le respect qu’inspire Dieu n’ont pas suffi à arrêter l’homme dans sa volonté d’être libre et d’agir comme bon lui semble.

Dans la partie suivante nous allons traiter de la disparition de la moralité due à l'absence de règles. Nous allons faire ceci à travers deux parties la première sera la recherche d'autonomie et la seconde la redécouverte du mondepar l'homme.
Comme on a pu le voir grâce à Adam et Eve quand ils ont mangé la pomme que Dieu leur avait interdit l'homme est sans cesse en quête d'autonomie il veut tester ses limites afin de découvrir son potentiel d’action. Yahvé a doté l’homme du choix de respecter ou pas ses commandements, ce dernier a choisi la liberté quitte à en mourir. Il teste alors ses limites se laisse gouverner par latentation (incarnée par le serpent diabolique) et non par sa raison. Il deviendra alors mortel et découvrira le monde dans toute sa complexité.
De plus l'homme cherche sans cesse à redécouvrir le monde, initialement l'église était considérée comme le lieu de la découverte des connaissances mais cela a changé et la science a pris la place de l'église. L’homme a voulu être « maître et possesseur dela nature » selon la formule de Descartes. Il s’est créé une illusion de puissance qui l’a rassuré sur ses possibilités, a développé en lui une confiance et un esprit de domination où la règle ne signifiait plus rien, où le respect de l’environnement devenait secondaire face à sa quête personnelle de bonheur et de confort garanti par la science.

Dans une dernière partie nous traiterons del'hypocrisie de la déclaration qu’a faite l'auteur à savoir « si Dieu n'existe pas tout est permis. » Pour ce la première partie concernera l'abus de langage et la deuxième présentera une privation de liberté due à la foi.
Dieu n’a de matérialité que dans le verbe (comme dit dans la Bible). L'auteur prétend que Dieu régit une planète qui si il régissait vraiment ne présenterait pas tous les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Si dieu n'existe pas, tout est-il permis?
  • Si dieu n'existe pas tout est-il permis ?
  • Si dieu n'existe pas tout est-il permis?
  • Si dieu n'existe, pas, tout est permis ?
  • Si dieu n'existe pas, tout est permis
  • Si dieu n'existe pas, alors tout est permis
  • Si dieu n'exister pas
  • Si dieux est mort alors tout est permis

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !