Dissertation sur la grève

Pages: 5 (1125 mots) Publié le: 9 mai 2010
Depuis les débuts de la pensée occidentale (pas nécessairement chrétienne, mais également la pensée grecque), entre -600 et 500, la nature est opposée à la culture Si l'objet de l'ethno/anthropo est la culture, et qu'elle ne peut se passer de son opposé, l'objet de la discipline n'est plus la culture seule. Il faut penser la culture et la nature ensemble. Le concept de culture comme objet est unconcept autocontradictoire. Son opposé lui est interne.
La première définition de la culture qui se voulait globale, qui vient de Tyler et date de 1871 : « la culture ou la civilisation, prit en un sens ethnographique le plus large est cet ensemble complexe incluant les savoirs, les croyances, l'art, les moeurs, le droit, les coutumes, ainsi que toute autre disposition ou usage acquis parl'Homme en tant qu'il vit en société. »
Première tendance donc, caractère distinctif de la culture. Tendance universelle de l'humanité à maitriser les contraintes de la nature. La première contrainte est le corps, la séparation entre les corps. La seconde tendance est ethnologique, en opposition à l'autre anthropologique :Chaque peuple constitue une configuration unique et cohérente de traitsmatériels et intellectuels sanctionnés par une tradition typique d'un certain mode de vie, et enraciné dans des catégories singulières
L'anthropologie, qui est la science de la culture, qui se prétend être une science ; n'a pas un objet clair. Définition de Tyler tellement vague et large. Mais la science doit définir un concept qui renvoie précisément à un objet. Charles Morris, grandethnolinguiste, 1938, The fondation of the theory of signs, c'est le premier livre de toute l'histoire qui nous dit que si le concept de culture est tellement obscur, c'est parce qu'on confond signe et symbole. C'est sans doute une des clés qui fait que c'est un concept obscur.
Est-ce que la culture est un système de codes ? Beaucoup de savants le croient. Ils pensent que la culture est un système codé,automatique. On serait dans un système qui rappelle celui de la nature. Non, la culture ce n'est pas ça. C'est seulement le début de la culture. Mais les choses se compliquent. Autant le signal est un élément de l'univers physique, autant le symbole est un élément de l'univers du sens. Le symbole peut me conduire à l'erreur, à la faute. Le signe, au sens de signal, en principe, non. Finalement,c'est le contexte qui l'emporte, c'est la société.
Le problème de la culture, de sa définition, à la fois ethnologique et anthropologique, est un problème compliqué, essentiellement parce que c'est une fabrique de symboles, et qui ne se contente pas de fabriquer uniquement des signes qui obéissent à une logique binaire. C'est le sens du symbolique. Cœur du problème. C'est un phénomène en crise: elle n'est jamais tranquille, où les choses vont toujours en suivant leur cour. La culture est un état de guerre, hélas, mais c'est le prix à payer de la liberté. On peut changer de culture, mais revers de la médaille : univers de violence. Comme le sens ne vient pas comme dans un signe codé, comme il est créé en agissant, en parlant, la latitude d'interprétation est grande. Plus l'on est dansune société libre, plus on peut nuire. Mais l'individu veut imposer un sens. Dans la conception symbolique de la culture, on risque la violence, et on peut l'éviter. Le sens ne s'impose pas de lui même, il faut l'imposer par un discours, par une œuvre etc. Imposition est violence.
Pour qu'il y ait culture, il faut qu'il y ait une nation, un peuple. Une collectivité avec les mêmes coutumes,moeurs, langue etc. econde condition : il faut qu'il y ait un esprit collectif au sens de Durkheim. Grand problème de la Culture (anthropologique), qui est complexe : la culture pose de manière vive les relations très conflictuelles entre l'aspiration à l'universalité d'une part (Europe …), car nous sommes tous des êtres culture car nous aspirons à partager avec autrui, quelqu'il soit, les mêmes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation sur la grève
  • La grève
  • la grève
  • la greve
  • La greve
  • La grève
  • Grève
  • la grève

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !