Dissertation sur la tragédie classique

1269 mots 6 pages
Le théâtre du XVIIe siècle s’est beaucoup inspiré des œuvre des Anciens, pour qui les auteurs classiques vouaient une grande admiration. Ils ont en effet reproduit la plupart des scénarios en y ajoutant cependant un trait personnel. Les personnages nobles, issus de la mythologie grecque ou de l’histoire romaine, y subissent leurs passions qui les mène à une profonde affection et altération de leur être. Dans la préface de Phèdre (1677), Racine affirme que “les passions n’y sont présentées aux yeux que pour montrer tout le désordre dont elles sont cause.” Le dramaturge prend ici parti et sous-entend donc que les passions ne sont qu’un prétexte qui renferment la vraie finalité de la tragédie : la libération des passions, la catharsis selon Aristote. Les idées de ces deux hommes se confrontent au premier abord mais en réalité s’entendent et se précisent l’une l’autre.

*** D’abord, les tragédies grecques ou classiques présent des passions exacerbées qui mènent les personnages jusqu'à la folie et la mort. Mais elles sont tout d’abord la cause d’un dérèglement d’ordre politique et social. En effet, le personnage tragique, victime de sa passion extrême entraîne un bouleversement des règles en les transgressant le plus souvent. Ainsi, la confusion s’installe lorsqu’Œdipe apprend le malheur dont il est cause. Père et fils à la fois, il est également à la tête du pays et ces circonstances remettent son pouvoir en question, sans parler du trouble dans lequel est plongé la famille royale.
Considérant sa place dans l’Empire et la société, Néron, en aimant Junie, déséquilibre l’ordre politique et ses décisions l’affectent. Les passions des personnages ont une influence très directement politique puisque la tragédie met en scène des personnes de sang noble ou royal, qui ont par conséquent des responsabilités et influent sur les positions politiques et sociales. Par la suite, ces passions éveillent une jalousie violente chez le personnage tragique qui l'amène

en relation

  • Dissertation sur la tragédie classique
    487 mots | 2 pages
  • Dissertation comédie classique/tragédie
    581 mots | 3 pages
  • Dissertation tragédie antique et classique
    565 mots | 3 pages
  • Phédre
    637 mots | 3 pages
  • Présentation de séquence tragédie en 2nde
    384 mots | 2 pages
  • Registre
    2678 mots | 11 pages
  • Les r critures
    1213 mots | 5 pages
  • Jesaisvraimentpas
    576 mots | 3 pages
  • Il n'y a rien d'imprévu dans la tragédie?
    579 mots | 3 pages
  • LALALA
    707 mots | 3 pages