Dissertationles œuvres théâtrales anciennes ne nous concernent-elles plus ?

Pages: 7 (1639 mots) Publié le: 25 avril 2010
Le théâtre a évolué depuis sa création dans l’Antiquité et ses règles ont varié aussi au fil des époques. Des pièces antiques aux classiques en passant par le Baroque, autant de courants que de contraintes différentes en fonction de l’état d’esprit général de la période historique traversée. Cependant la question est toujours la même : les œuvres théâtrales anciennes ne nous concernent-elles plus? Dans un premier temps, nous verrons que les œuvres théâtrales ne nous concernent plus. Néanmoins elles contiennent des caractéristiques toujours présentes. C’est ce que nous allons montrer dans un second lieu. Enfin nous allons rappeler que le théâtre ne vit vraiment que par sa représentation
Il apparait dans un premier lieu que les œuvres théâtrales anciennes ne nous concernent plus. Eneffet certains styles et langue sont dépassés car ils creusent un fossé entre les acteurs et le public. Ce dernier ne comprendrait pas certains langages ou n’apprécierait pas certains effets. Comme les pièces écrites en alexandrins par exemple le Cid ou Suréna de Corneille. Comme vous pouvez le constater les pièces contemporaines ne sont plus écrites en alexandrins car elles sont qualifiées de «lourdes ». De plus, certaines langues parlées sont révolues. Il en est ainsi pour le patois qui est utilisé pour parler dans Le Pédant Joué de Cyrano de Bergerac ou bien Dom Juan de Molière. Par ailleurs les langages bourgeois et soutenu sont « démodés ». On trouve donc de moins en moins de pièce écrites en langage bourgeois ou en vocabulaire Cornélien. Tous ces effets et ces langages éloignent lepublic de la pièce et des acteurs et créent une certaine distance voire un décalage avec l’actualité.
Il en est de même pour certains thèmes et valeurs ancrés dans une époque et qui ne nous importent plus de nos jours. Tels que les valeurs féodales qu’on retrouve dans Le Cid de Corneille et qui met en évidence l’importance de l’honneur et du devoir dans la société bourgeoise du XVe siècle. Il y aaussi des thèmes que l’on ne retrouve plus aujourd’hui tels que les conflits politiques comme dans_ Antigone_ de Jean Anouilh qui parle d’un conflit avec le Roi qui ne veux pas enterrer son neveu pour cause de trahison. Ces thèmes et ces valeurs sont révolues car elles n’existent plus de nos jours.
Par ailleurs, certains personnages sont des images passées de l’homme car la société change, etévolue donc les personnages évoluent avec le temps. Prenons exemple du personnage de Tartuffe dont la pièce porte le même nom et est écrite par Molière. On ne retrouve plus ce genre de personnage, faux-dévot et faux-pieux car ce thème de religion n’est plus d’actualité aujourd’hui. De plus, a cause de changement sociaux, certains actes des personnages ne sont plus abordés dans les piècescontemporaines tel que le fait de battre sa femme qui est politiquement incorrect vu que la femme est devenu (a peu près partout) égale à l’homme. C’est le cas de la pièce de Shakespeare, Taming of the Shrew qui montre Petruchio « dresse » sa femme de manière très violente.
Ainsi, nous pouvons conclure que les œuvres théâtrales anciennes ne nous concernent plus car d’une manière ou d’une autre ellescontiennent certains thèmes, styles ou personnages révolus. Néanmoins il y a certaines pièces anciennes qui demeurent connues de nos jours. La question est : Comment cela se fait-il ?
Tout d’abord, certaines pièces anciennes contiennent des caractéristiques toujours présentes c’est pour cela que certains personnages de théâtre demeurent vivant malgré le temps qui passe. Il en est ainsi du personnagehypochondriaque d’Argan dans la pièce le Malade Imaginaire de Molière. N’y a-t-il donc pas dans notre société actuelles des gens qui en ayant mal a la tête disent que c’est une tumeur, ou d’autres, qui pour se faire remarquer se rendent malade même si ils sont en parfaite santé ? Il est aussi intéressant d’évoquer le personnage d’Harpagon dans l’Avare de Molière. Ce type de personnage existe...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'intérêt de lire des oeuvres anciennes
  • Une oeuvre théâtrale, une interprétation ?
  • La police municiapale, une des plus anciennes police
  • Les plus grandes oeuvres du théâtre
  • Les penseés de pascal sont elles une oeuvre litteraire
  • Pourquoi les productions qui surgissent de l'esprit humain ont-elles plus de valeur que les oeuvres qui imitent la nature ?
  • Les oeuvres d'art éduquent-elles notre perception ?
  • Les œuvres littéraires doivent-elles nous dépayser ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !