Dm Indonésie 2

320 mots 2 pages
Guillemaud P5
Jules

L’Indonésie est un archipel d’îles situé dans l’océan Indien qui aurais été par le passé, et à nos jours secoué par des séismes, dont le plus récent (21/12/2004) aurais été meurtrier. Grâce aux documents nous pouvons voir les profondeurs des différents séismes. Mais aussi la présence d’une fosse océanique.
Le sud de l’Indonésie est-elle une zone de subduction ?

Dans un premier temps nous remarquons la présence de séisme, qui souligne la présence d’un frottement entre deux plaques, qui au contacte ce casserais en produisant un séisme. Nous remarquons aussi que les séismes s’éloignent de la fosse océanique (doc si dessous, flèche rouge) tout en descendant en profondeur.

Ces séismes qui s’enfonce en profondeur nous montre qu’une masse rocheuse descend en profondeur en émettant des séismes. Cette plaque est une Plaque Lithosphérique plongeante. Cette plaque passe alors sous une autre plaque de Lithosphère (la croûte) qui engendre donc des séismes qui ce situe de plus en plus en profondeur. Dans le document si dessous nous pouvons comprendre ce qui ce passe (les séismes qui s’éloigne tout en descendant plus profondément, mais aussi nous verrons une plaque passer sous l’autre) :

: Déplacement des séismes, sur le pant horizontal et vertical : Plan de Wadati-Bénioff
Sur ce document nous observons bien que les séismes qui ce déplacent vers le continent tout en plongeant, alors la plaque ce déplace en direction du continent, donc dans cette situation nous avons une zone de subduction comme dans le cas de l’Indonésie, où les séismes sont de plus en plus profond et ce rapprochent du continent.

En conclusion, les séismes qui plongent en profondeur en direction du continent montre qu’une plaque de Lithosphère passe sous une autre plaque de Lithosphère, tout en ce dirigeant vers le continent (convergence). La présence d’une fosse océanique et de ces séismes plongeant nous pouvons en conclure que le SUD de l’Indonésie est une

en relation