Don d'organe

386 mots 2 pages
Le don d’organe permet chaque annee de sauver des milliers de personne. Dans la grande majorité des cas, les donneurs sont des personnes décédées a l’hopital après un traumatisme crânien, un accident vasculaire cérébral ou parfois après un arret cardiaque. Cette forme de mort est appelée mort encéphalique. Ce décès correspond a l’arret irrémédiable de la perfusion sanguine du cerveau, aboutissant a sa destruction, alors que tout les autres tissus sont vivants grâce essentiellement au maintien de la respiration artificielle. Cet état de mort encéphalique est mis en évidence par des examens cliniques répétés puis confirmés par un examen paraclinique défini dans le décret du 2 septembre 1996. Le prélèvement d’un ou plusieurs organes est envisagé après le constat du décès. Les organes sont maintenus artificiellement en état de fonctionner jusqu'à l’opération de prélèvement. Le corps traité avec respect est ensuite rendu à la famille.

On peut notamment trouvé dans certain cas rare, le prélèvement d’organe « à cœur arrêté ». C’est une modalité particulière du don d’organe pour lequel la mort du donneur n’est plus seulement cérébrale mais suite à un arret cardiaque. Les donneurs potentiels sont des personnes en arret cardiaque irréversible après arret des mesures de réanimation. Les organes concernés sont essentiellement les reins, des cas isolés de transplantations cardiaques chez l’enfant ont été réalisés.

Il est également possible qu’une personne vivante fasse don d’un organe, elle est ainsi appelée donneur vivant. Les transplantations a partir de donneur vivant sont presque exclusivement des transplantations rénales mais le don d’un lobe hépatique voire d’un poumon est possible. Pour des raisons historiques, les transplantations a partir d’un donneur vivant ne représentent qu’une infime parti du nombre total des transplantations rénales réalisées en France chaque année (5%), contre 24% en Grande Bretagne, 38% en Suisse, 40% dans les pays Scandinaves et 42% aux

en relation

  • Le don d'organe
    1210 mots | 5 pages
  • Le don d'organe
    1214 mots | 5 pages
  • Don d'organes
    1043 mots | 5 pages
  • Don d'organe
    478 mots | 2 pages
  • Le don d'organe
    1350 mots | 6 pages
  • Le don d'organes
    3322 mots | 14 pages
  • Le don d'organe
    278 mots | 2 pages
  • Le don d'organe
    1927 mots | 8 pages
  • Don d'organe
    1078 mots | 5 pages
  • Don d'organe
    874 mots | 4 pages