Don d'organe

Pages: 6 (1308 mots) Publié le: 3 janvier 2013
LE DON D’ORGANE

I. Définitions et étapes

1) Certaines personnes souffrant de maladies ou de malformations voient leur qualité de vie baisser considérablement. Et le seul remède qui leur serait utile est la transplantation d’organes car aucun traitement ne permettrait de les guérir. Par le don d’organe chacun peut participer et aider ces gens dans le besoin. Le don d’organe est un actequi consiste à léguer ses organes à des gens dans l’attente d’une greffe. Cet acte intervient à la mort du donneur sauf exceptions.
Le principe du prélévement d'organe se base sur la loi de bioéthique du 29 juillet 1994: toute personne majeure est considérée consentante au prélèvement de ses organes et tissus après sa mort si elle n’a pas manifesté de refus de son vivant.
On ne greffe donc plusseulement pour sauver des vies mais aussi pour améliorer la qualité de vie.

2) Etapes : description du dessin 

II. Histoire et quelques chiffres

Histoire : Vers 1905, Alexis Carrel met au point la technique de suture entre vaisseaux sanguins. C’est ce même scientifique qui, dans les années trente, posera le principe de la conservation des greffons par le froid.
Dès le début duXXème siècle, des médecins expérimentent la greffe rénale, d’abord de l’animal vers l’animal, puis de l’animal vers l’homme puis de l’homme vers l’homme.
La première greffe rénale d’un homme vers un autre est réalisée en Russie en 1933 par Serguey Voronoy. En France, les premières greffes rénales sont réalisées en 1951 à partir d’un donneur bien particulier : une personne guillotinée juste avant leprélèvement… La survie des deux patients greffés est brève : respectivement 17 et 19 jours.
A la fin des années soixante, plusieurs équipes réussissent la greffe d’autres organes que le rein.
Quelques chiffres : En 2007, plus de 275 000 Européens vivent avec un organe transplantéet des milliers sont en attente d’une intervention. En France, le nombre des transplantations a augmenté de 45 % depuisl’année 2000. En 2007, près de 12 800 personnes ont eu besoin d’une transplantation d’organe et 232 patients sont décédés faute de greffon. Chaque année, le nombre de personnes inscrites en liste d’attente augmente de 4 % environ. En 2011 : l'âge moyen des donneurs continue d'augmenter (53,6 ans vs 52,9 en 2010), et 31 % des personnes prélevées avaient 65 ans ou plus. l'activité de greffe àpartir de donneurs vivants apparentés connait une très légère augmentation avec 316 greffes contre 300 en 2010 ; la progression concerne essentiellement le rein avec 302 greffes réalisées en 2011,
- le pourcentage de "refus de prélèvement" reste invariablement à un niveau très élevé : 32,6 %.
III. Le système immunitaire et ses réactions
La principale complication de la greffe d'organe est lephénomène de rejet. Le rejet de greffe est une réaction de l’organisme contre l’organe ou les tissus qui ont été implantés (les greffons). Elle est provoquée par une compatibilité insuffisante du greffon avec ce que l’on appelle les groupes tissulaires du receveur.Ce rejet va dépendre essentiellement de la réaction immunologique du Receveur contre l'organe greffé.
Cette réaction de défenseimmunologique développée par le Receveur est très proche de celle générée au cours de la défense contre une infection.
Elle met en jeu des cellules (essentiellement les lymphocytes T), et des anticorps.
Plusieurs formes de rejets existent. Elles se caractérisent par leur moment de survenue plus ou moins précoce après la greffe. Dans tous les cas, ces rejets mettent en péril la fonctionnalité du greffon(Nom de l'organe ou du tissu prélevé sur un donneur pour une transplantation.)
Le rejet suraigu: il survient dans les heures qui suivent la transplantation et se manifeste sous la forme d'un infarctus du greffon (oblitération des vaisseaux qui irriguent l'organe).
Le rejet aigu: il survient à partir du 4è jour après la greffe. L'organe greffé est le siège d'une infiltration par des cellules de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le don d'organe
  • Don d'organe
  • don d'organe
  • Le don d'organes
  • Don d'organe
  • Don d'organe
  • Don d'organes
  • Le don d'organes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !