Dossier hygiene toilette

Pages: 6 (1358 mots) Publié le: 15 novembre 2012
INTRODUCTION

Etudiante en (nom de l’établissement et promotion) présente pour le

dossier d’hygiène les mesures de précautions particulières lors d’un isolement de

contact pendant la toilette.

Cet isolement de contact a eu lieu lors de mon stage dans un secteur de

semaine dédié aux examens en cardiologie de type coronarographie, angiographie,

pose destimulateur cardiaque et de défibrillateur.





CORPS DE TRAVAIL.

Ce sujet concerne Mr. Z patient admit pour une coronarographie. Il avait un

escherichia coli (E. coli) dans les selles. De plus cela concerne aussi l’aide-soignante

et moi-même stagiaire en L1.

Le soin observé est la toilette d’une personne alité. C’est à dire que la

personne nepouvant se mobiliser doit rester au lit et donc effectuer sa toilette entière

au lit.

L’action se situe dans la chambre du patient où se trouve une salle de bain,

le lit du patient et un adaptable pour pouvoir y déposer du matériel. De plus la

chambre est spacieuse ce qui permet de circuler convenablement.

La toilette est effectuée le matin après la prise desparamètres vitaux et la

distribution du petit déjeuner qui a été évacué.

L’isolement de contact reste exceptionnel cependant la toilette s’effectue tous

les jours sur différents patients.

Nous présentons la toilette au patient qui accepte, ainsi nous pouvons

commencer la préparation du matériel, la préparation du personnel, la toilette dupatient et enfin l’évacuation des déchets.Ce cas me semble intéressant car il faut

respecter le protocole dans le cas d’un isolement de contact mais de plus il faut

adapter la toilette à cette situation.




ANALYSE.

Agent infectieux.

L’agent infectieux est un escherichia coli qui est une bactérie à bacille gram négatif,

c’est à dire que c’est unebactérie en forme de bâton et qui a de nombreux facteurs

de virulence. En effet en plus de la paroi l’escherichia coli possède une membrane

externe, une capsule (qui est une enveloppe plus externe), des pilis (qui sont des

appendices courts qui permettent une meilleure adhérence) et une plasmide qui est

un gène supplémentaire qui permet une plus grande résistance et une disséminationplus facile.

Le réservoir naturel de l’escherichia coli est l’homme. En effet c’est une

bactérie commensal du tube digestif. Mais elle est pathogène en extra-digestif. Sa

transmission peut être endogène (ce qui veut dire de l’intérieur) ou exogène (c’est à

dire de l’extérieur) lorsqu’elle est exogène elle peut se transmettre de manière

directe par uncontact ou de façon indirecte par un vecteur contaminé (objet, surface,

linge). De plus l’escherichia coli se transmet par manuportation. Donc facilement et

peut provoquer des infections nosocomiales. Une infection nosocomiale est une

infection acquise dans un établissement de soins sous réserve d’un délai de 48H.

Une infection nosocomiale concerne toutes personnescôtoyant l’hôpital qu’il soit

employé, patient ou visiteur.

La préparation du matériel.

Nous préparons le matériel avant d’entrer dans la chambre du patient. Mais

contrairement à une toilette classique il faut respecter le protocole d’isolement de

contact. Il est nécessaire de rentrer le matériel adéquat en une seule fois pour éviter

les allées etvenues du personnel et donc la dissémination des bactéries et de plus il

faut laisser le chariot à l’extérieur. A l’entrée du patient nous avions vérifié tous ce qui


était déjà dans la chambre. Donc nous avons préparé un haricot pour l’hygiène

bucco-dentaire, 3 serviettes et gants de toilettes à usage unique, des gants

protecteurs à usage unique, du savon doux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • situation hygiene toilette au lavabo
  • situation hygiène toilette au lavabo
  • Dossier hygiéne
  • Dossier hygiène
  • dossier hygiène
  • dossier hygiène
  • dossier hygiène
  • Dossier hygiene

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !