Droit et devoir

3626 mots 15 pages
Problème classique : y a-t-il un droit du plus fort ? non, montre rousseau (du contrat social, début). Il n’y a qu’une domination temporaire de fait (jusqu’à ce qu’une force plus grande prenne la place) et non une contrainte légitime.
Toutefois, sans la force, le droit n’est rien (cf Pascal) . car il faut une force constituée légitimement pour faire appliquer le droit. On définit d’ailleurs la règle de droit comme une règle coercitive, c’est à dire qui contraint.

Nous connaissons tous dans notre vie quotidienne une forme de droit. Etymologiquement, le terme droit vient du latin directus qui signifie « sans courbure ». le substantif « droit » trouve aussi son origine dans un ensemble géométrique et renvoie à la norme. Le droit désigne ce qui est conforme à une règle. Le droit est alors le légitime. Il s’incarne ainsi dans les lois qui gouvernent notre société et ceux qui font des études de droit étudient en définitive le système juridique et les lois. Il existe en effet un lien indissoluble entre le droit et la loi. Alain définit dans les arts et les dieux le droit : « le droit est un système de contrainte générale et réciproque, fondé sur la coutume et sur le jugement des arbitres, et qui a fin d’accorder l’idéal de justice avec les nécessités de la situation humaine. » On reconnaît généralement que le droit est né de la nécessité de régler les relations entre les hommes. Le droit dès lors ne semble avoir de sens que dans une communauté d’hommes, dans une société. On pourrait donc dire que le droit s’incarne dans la justice d’un pays et qu’avoir le droit, c’est faire ce qui est autorisé par les lois. Il semble justement que le droit se soit institué pour les interrompre le règne de la force et de la violence qui semblait être la normale dans l’état de nature, avant toute société. La force désigne avant tout un pouvoir d’agir, une énergie qui meut les corps. Elle modifie l’état de mouvement ou de repos d’un corps. Ainsi, la force de gravité désigne ainsi les

en relation

  • Droits et devoirs
    645 mots | 3 pages
  • Devoir De Droit
    2567 mots | 11 pages
  • Les droits et devoirs
    990 mots | 4 pages
  • Devoir de droit
    584 mots | 3 pages
  • Des droits et des devoirs
    1898 mots | 8 pages
  • Droit et devoir
    2127 mots | 9 pages
  • Devoir de droit
    347 mots | 2 pages
  • Devoir de droit
    1271 mots | 6 pages
  • Devoir de droit
    1490 mots | 6 pages
  • Devoir droit
    1404 mots | 6 pages