Droit

26258 mots 106 pages
◄ HISTOIRES DES INSTITUTIONS PUBLIQUES DE L'ANTIQUITE ►

- Les fondations grecques et romaines du droit public -

Livre 1er L'HERITAGE GREC

Chapitre 1 : L'expérience institutionnelle des cités grecques

Leçon 1ère : La naissance d'un modèle politique : la Cité

Dans l'Antiquité, le monde grec s'étend bien au-delà des frontières de l'actuelle république hellénique, les grecs occupent non seulement la Grèce balkanique mais aussi la côte de l'Asie mineure. Les grecs s'installent autour de la mer noire, sur les côtes égyptiennes aussi, les côtes libyennes, en Italie méridionale, en Sicile, en Corse, en Espagne et même en Gaulle méridionale. Ethniquement, culturellement et linguistiquement, les grecs constituent un ensemble assez homogène, au fond qu'ils vivent en Grèce continentale ou en Asie mineure, tous les grecs adoptent le même mode de vie en société qu'est la polis, la Cité. Ce modèle voit le jour vers le 8ème siècle avant J-C et cette cité se caractérise par un mode d'organisation politique nouveau auquel correspond une structure institutionnelle particulière.

Section 1 : UN SYSTEME ORIGINAL D'ORGANISATION POLITIQUE

Les grecs ont une conscience très vive de l'originalité de la Cité et donc de leur mode de vie en société. Pour les grecs ce qui caractérise un barbare (un non grec) c'est précisément de ne pas vivre en Cité. Les barbares ne sont pas des hommes libres à la différence des grecs parce qu'ils sont soumis à un despote alors que les grecs, eux, sont soumis à la loi.
Cette organisation de la vie en société émerge à partir du 8ème siècle ainsi que le révèle l'étude de la littérature et surtout l'archéologie.

§ 1 : La singularité de l'expérience politique de la Grèce archaïque

Les Anciens ont proposé une analyse philosophique de la réalité des Cités dans lesquelles ils vivaient, les Modernes quant à eux, se sont surtout préoccupés de mettre en lumière les facteurs historiques ayant précédé à la naissance de la cité.

A)

en relation

  • Le droit au droit
    1577 mots | 7 pages
  • Le droit est-il un droit?
    950 mots | 4 pages
  • Le droit et le droit
    342 mots | 2 pages
  • Le droit
    2588 mots | 11 pages
  • Droit
    1464 mots | 6 pages
  • Droit
    5390 mots | 22 pages
  • Droit
    417 mots | 2 pages
  • Droit
    2593 mots | 11 pages
  • Droit
    1472 mots | 6 pages
  • Droit
    753 mots | 4 pages