Droit

7562 mots 31 pages
UNIVERSITE DU LUXEMBOURG 1ère année Bachelor Droit, Semestre 1, Année académique 2010-2011 DROIT CIVIL I : LES PERSONNES, LES INCAPACITES ____________________________________________________________

____ Cours de Mme le Professeur Élise Poillot ____________________________________________________________

____

INTRODUCTION DU COURS DE DROIT DES PERSONNES

1

Il s’agit de votre premier cours de droit civil, il est donc nécessaire de poser les fondements de cette matière. D’abord il faut préciser ce qu’est le droit civil. Du point de vue étymologique, c’est le droit des citoyens, civis au singulier en latin, le droit qui touche à leur vie, donc à la vie des personnes privées. C’est la raison pour laquelle le droit civil fait partie du droit privé, par opposition au droit public qui s’occupe des règles relatives au fonctionnement et à l’organisation de l’Etat. Le droit civil est une partie fondamentale du droit privé. Il comprend les règles relatives aux biens (patrimoine en général, propriété etc.), à la famille (filiation, mariage etc.), aux obligations (contrats, responsabilité dite "civile"), aux sûretés (hypothèques etc.) et aux personnes qui seront l’objet de ce cours. Dans le cadre de ce cours, nous étudierons donc les règles posées par le droit relativement aux personnes mais aussi à leurs capacités. Si le terme personne vous parle immédiatement, ce n’est sans doute pas la même chose en ce qui concerne le terme incapacité. Bien sûr, vous savez tous, dans l’absolu, ce que veut dire le terme incapacité. Il renvoie à une impuissance, à une impossibilité de faire quelque chose. Mais en droit, il revêt une signification particulière, ce qui me permet d’attirer votre attention sur la question du vocabulaire juridique. En droit, un mot, une expression, ne veulent pas forcément dire ce qu’ils veulent dire dans le vocabulaire courant –d’où la nécessité de toujours définir strictement les notions auxquelles vous êtes confrontés, en vous aidant d’un lexique

en relation

  • Le droit au droit
    1577 mots | 7 pages
  • Le droit est-il un droit?
    950 mots | 4 pages
  • Le droit et le droit
    342 mots | 2 pages
  • Le droit
    2588 mots | 11 pages
  • Droit
    1464 mots | 6 pages
  • Droit
    5390 mots | 22 pages
  • Droit
    417 mots | 2 pages
  • Droit
    2593 mots | 11 pages
  • Droit
    1472 mots | 6 pages
  • Droit
    753 mots | 4 pages