Ds situation ouvrière

994 mots 4 pages
Sujet: Vous montrerez que le déclin de la classe ouvrière ne suffit pas à parler d'une disparition des classes sociales en France.

Toute la question porte ici sur les différentes notions de la classe ouvrière. On a vu que la prolétariat, au sens marxiste donc des classes sociales, a longtemps été confondu avec la classe ouvrière. Donc le déclin numérique et culturel de la classe ouvrière laisse entendre une disparition des classes sociales et de la lutte des classes au sens marxiste du terme.

Cependant, on peut aussi appréhender les classes sociales dans une acception plus large, notamment au sens weberien: les classes sociales sont alors un ensemble d'individus ayant une caractéristique économique commune (revenus, patrimoines à peu près équivalents). On sait que les PCS sont un outil relativement proche de cette notion de classes sociales.

Donc le déclin des ouvriers peut signifier que les classes sociales au sens marxiste du terme ont disparu, mais est-ce que cela signifie pour autant que les classes sociales ont disparu ? est-ce qu'on ne peut pas encore repérer aujourd'hui dans la société française des groupes économiques différents, est-ce que les inégalités n'existent plus pour autant ? Bien entendu non, et c'est pourquoi nous montrerons que le déclin de la classe ouvrière ne signifie pas la disparition des classes sociales.

I- Le déclin de la classe ouvrière marque la disparition des classes au sens marxiste du terme...

A- Une classe ouvrière de moins en moins repérable

1- déclin numérique des ouvriers parallèelement à la montée des autres PCS liés surtout au secteur tertiaire
=> fin de la lutte des classes au sens marxiste car la société semble plus se diversifier que se polariser sur deux classes sociales en lutte comme le voyait Marx.

2- Le mode de vie ouvrier disparait, noyé dans une consommation de masse et un mode de vie moyennisé (normes médiatiques de consommation). La croissance rapide du pouvoir d'achat des ouvriers jusqu'aux

en relation

  • Robert castel
    33216 mots | 133 pages
  • La question sociale au xix
    2374 mots | 10 pages
  • Le Front Populaire
    3820 mots | 16 pages
  • fiche révision histoire
    1479 mots | 6 pages
  • Sociologie des organisations
    11479 mots | 46 pages
  • Mutations travail, changement social, conflictualité travail
    1098 mots | 5 pages
  • Conflits et mobilisation sociale
    1795 mots | 8 pages
  • Russie soviétique
    2325 mots | 10 pages
  • Les mondes du travail
    1919 mots | 8 pages
  • Sociologie
    11679 mots | 47 pages