Duhem - la théorie physique

3486 mots 14 pages
LA THÉORIE PHYSIQUE SON OBJET – SA STRUCTURE
P. DUHEM Correspondant de l’Institut de France, Professeur de Physique théorique à la Faculté des Sciences de Bordeaux.
Alain.Blachair@ac-nancy-metz.fr Cliquez sur le lien ci-dessus pour signaler des erreurs.

Pierre Duhem – La théorie physique, son objet, sa structure

CHAPITRE IV : L’EXPÉRIENCE DE PHYSIQUE127

§ I. - Une expérience de Physique n’est pas simplement l’observation d’un phénomène ; elle est, en outre, l’interprétation théorique de ce phénomène. Le but de toute théorie physique est la représentation des lois expérimentales ; les mots vérité, certitude, n’ont, au sujet d’une telle théorie, qu’une seule signification ; ils expriment la concordance entre les conclusions de la théorie et les règles établies par les observateurs. Nous ne saurions donc pousser plus avant la critique de la théorie physique, si nous n’analysions l’exacte nature des lois énoncées par les expérimentateurs, si nous ne marquions avec précision de quel genre de certitude elles sont susceptibles. D’ailleurs, la loi de Physique n’est que le résumé d’une infinité d’expériences qui ont été faites ou qui pourront [218] être réalisées. Nous sommes donc naturellement amenés à nous poser cette question : Qu’est-ce, au juste, qu’une expérience de Physique ? Cette question étonnera sans doute plus d’un lecteur ; est-il besoin de la poser, et la réponse n’est-elle pas évidente ? Produire un phénomène physique dans des conditions telles qu’on le puisse observer exactement et minutieusement, au moyen d’instruments appropriés, n’est-ce pas l’opération que tout le monde désigne par ces mots : Faire une expérience de Physique ? Entrez dans ce laboratoire ; approchez-vous de cette table qu’encombrent une foule d’appareils, une pile électrique, des fils de cuivre entourés de soie, des godets pleins de mercure, des bobines, un barreau de fer qui porte un miroir ; un observateur Ce chapitre et les deux suivants sont consacrés à l’analyse de la

en relation

  • Physique et métaphysique chez pierre duhem
    3941 mots | 16 pages
  • La question de la science
    2645 mots | 11 pages
  • Épistémologie
    4531 mots | 19 pages
  • L’expérience instruit-elle?
    4423 mots | 18 pages
  • Idealisme
    8609 mots | 35 pages
  • Blaise pascal.
    291 mots | 2 pages
  • Fable
    8303 mots | 34 pages
  • Bachelard
    551 mots | 3 pages
  • Commentaire
    5968 mots | 24 pages
  • Sapir
    1212 mots | 5 pages