Dumarsais

3101 mots 13 pages
Fiche Bac : La technique, l’art et le beau

Chapitre 1 : La technique

I) L’Homme : un technicien

A. Un prolongement de l’organisme

La technique est, au sens actuel du mot, l’ensemble des procédés, éprouvés par la pratique et fondés sur le savoir, par lesquels une civilisation utilise un outillage pour produire un résultat. Si les techniques d’aujourd’hui sont avant tout fondées sur la science, il faut reconnaître que la technique a longtemps précédé la science. La technique prend sa source dans l’effort que fait tout être vivant pour s’adapter à son milieu. Elle est, en ce sens, selon une belle définition d’Oswald Spengler (1880 1936), la « tactique de la vie ». Les premières techniques ne font que prolonger des pratiques instinctives, d’abord irréfléchies. L’outil (l’organon en grec) est un complément de l’organisme: le bâton est le prolongement du bras qui frappe ou écarte ; l’hameçon est le prolongement du doigt recourbé. Il y a donc une origine biologique de la technique qui n’est que l’épanouissement, chez un être intelligent, des procédés d’adaptation au milieu propres à tous les êtres vivants.

B. Quand la culture se substitue à la nature

● Si la technique est le prolongement de la nature, elle est aussi la marque propre de la culture humaine. Par la technique, l’homme se rend « comme maître et possesseur de la nature », selon la célèbre formule de Descartes. Et les étapes de l’histoire – comme de la préhistoire– sont peut-être d’abord les moments successifs du progrès technique. On distingue par exemple, dans la préhistoire, l’âge de la pierre taillée, l’âge de la pierre polie et l’âge des métaux.
● C’est une révolution technique, l’apparition du complexe agriculture-élevage, il y a quelque dix mille ans, qui est peut-être, par ses conséquences prodigieuses, l’événement essentiel de l’histoire des hommes. Dès l’instant où l’homme se met à cultiver les plantes au lieu de se borner à les ramasser, à élever des animaux au lieu de les

en relation

  • Dumarsais
    718 mots | 3 pages
  • Dumarsais
    980 mots | 4 pages
  • Dumarsais
    469 mots | 2 pages
  • Dumarsais
    2152 mots | 9 pages
  • Dumarsais
    512 mots | 3 pages
  • Dumarsais
    920 mots | 4 pages
  • Dumarsais, philosophe
    996 mots | 4 pages
  • Dumarsais, philosophe
    843 mots | 4 pages
  • César dumarsais
    452 mots | 2 pages
  • Dumarsais -philosophe
    1395 mots | 6 pages