Dune du porge

2463 mots 10 pages
ntroducItion
A : Présentation
Le lundi 15 Février 2010, nous avons participé à une sortie pédagogique à la dune du Porge dans le thème de l’aménagement du territoire. Nous avons rencontré un technicien forestier de l’ONF chargé de surveiller l’avancée de la dune et de proposer des projets d’aménagements pour ralentir celle-ci. L’objectif de notre sortie était d’analyser et de comprendre les aménagements réalisés dans le contexte particulier du cordon dunaire littoral aquitain. En effet, cette zone est constituée d’espaces naturels dunaires riches, ainsi qu’une forêt de protection. Elle est soumise à deux facteurs de dégradation important : les assauts des éléments naturels et une forte pression touristique.
PROBLEMATIQUE : Comment s’est formée le système dunaire et quels sont les aménagements effectués pour ralentir l’avancée du sable et valoriser l’espace touristique et naturel?
B : Historique
Leur formation remonte à -12000 ans environ. La remontée du niveau marin, qui commence au début de la période Holocène, atteint son maximum aux environ de -6500 ans et noie les vallées incisées à l’époque glaciaire. Les dunes sont ainsi peu à peu comblées par des dépôts marins. Ensuite le réchauffement climatique et les vents font que les sables secs envahissent ces dunes humides ainsi que la végétation et provoque la création du système dunaire.
C : Description du cordon dunaire d’Aquitaine
Le littoral sableux aquitain s’étend sur 230km limités au Nord par l’embouchure de la Gironde et au Sud par l’embouchure de l’Adour. Essentiellement naturel, il est composé d’un système de plages de sable dont les caractéristiques varient du Nord au Sud, d’un système dunaire et d’une forêt bordière. Ces différents systèmes côtiers sont interdépendants et très mobiles, ils évoluent en fonction des agents écologiques (héritage des périodes glaciaires récentes, variations du niveau marin…), dynamique (houle, vent, marée…) et anthropiques (urbanisation…).
Les dunes les plus

en relation

  • Amalnihal, com
    207884 mots | 832 pages