Dysphasie chez l'enfant

Pages: 10 (2307 mots) Publié le: 30 avril 2012
L'enfant dysphasique : enjeux scientifiques

et thérapeutiques de la pratique clinique

Sujet 3 : Interventions cliniques (C. De Guibert)




















Rudy RAMARE 21005390


Gladys ROMERO 21004410





L. Beaud - A. Duval - C. De Guibert

Année: 2011-2012

Sommaire

Introduction



I- diagnostique et évaluer la dysphasie



II- La pratiqueclinique: traitement du trouble



III- un parcours semé d'embûches



Conclusion: l'avenir d'un enfant dysphasique












































Introduction:

La dysphasie est un trouble spécifique du développement de la parole et du langage entrainant l’échec d’une acquisition normale du langage réceptif et/ou expressif et nerésultant pas d’une déficience intellectuelle, ni d’un déficit sensoriel, ni d’un trouble autistique de la communication et de la relation.

La sévérité, attestée par des échelles étalonnées, et la durabilité sur des années, bien après l’âge de six ans, en dépit de stimulations adéquates et d’une prise en charge orthophonique adaptée, différencient classiquement la dysphasie du retard de langage«simple», plus fréquent.

Quoique la dysphasie soit un trouble spécifique du développement du langage oral, d’autres troubles sont fréquemment associés à des degrés divers:
- des troubles du comportement, liés aux difficultés de compréhension et d’expression, qui tendent à régresser avec la prise en charge de l’enfant ;
-un déficit attentionnel, avec ou sans hyperactivité ;
-des troubles de lareprésentation spatiale ;
-des difficultés en motricité fine, en graphisme, et/ou des difficultés pour la prise d’indices visuels ou l’automatisation de certains gestes (difficultés praxiques).

La dysphasie de développement se différencie des troubles du langage acquis à l’occasion d’un événement aigu, comme un traumatisme crânien, ou une autre atteinte cérébrale chez un enfant dont le langageoral était préalablement normalement développé pour son âge.

1



































-1-

I- diagnostiquer et évaluer la dysphasie

La dysphasie de développement a été longtemps attribuée à des causes socioculturelles, linguistiques ou relationnelles mais les recherches actuelles apportent des arguments en faveur de bases organiques : on aainsi pu mettre en évidence des anomalies microscopiques dans le cerveau de quelques personnes atteintes de dysphasie, de très discrètes perturbations de l’activité électrique cérébrale chez quelques autres. Des facteurs génétiques sont impliqués car on retrouve plus fréquemment des troubles du développement du langage oral ou des difficultés d’apprentissage du langage écrit chez les parents et /oules membres de la fratrie de l’enfant dysphasique.

Néanmoins il n’y a pas de cause identifiée à cette pathologie à ce jour, et pas d’examen (prise de sang, IRM ou scanner du cerveau, etc.) qui en permette le diagnostic. Par conséquent, le diagnostic de la dysphasie reste clinique, basé sur l’interrogatoire de la famille, sur l’histoire du développement global et du langage de l’enfant, sur sonexamen clinique, sur l’évaluation psychologique et sur le bilan orthophonique.

L’enfant dysphasique parle tard et mal. On considère qu’avant l’âge de 5 ans, il est difficile d’affirmer que le développement du langage est anormal et ne relève pas d’un retard simple. Néanmoins, si l’enfant n’est pas intelligible, ou si ses phrases sont dénuées de grammaire, sans construction, ou s’il ne comprendpas le langage, il y a un fort risque même avant 5 ans qu’il s’agisse d’une dysphasie. En cas de multilinguisme, les troubles touchent toutes les langues de l’enfant dysphasique.

L’analyse du langage intègre les sons ou phonèmes, les mots ou lexique, la construction de la phrase – syntaxe, et enfin le sens ou pragmatique du langage qui produit l’effet cherché sur l’interlocuteur.
Certains...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'autisme chez l'enfant
  • Patho viscérale chez l'enfant
  • LA VARICOCÈLE CHEZ L’ENFANT
  • L'apprentissage chez l'enfant
  • La maladie coeliaque chez l'enfant
  • La violence chez l'enfant et l'adolescent
  • Développement de la latéralité chez l'enfant
  • La perception de l’espace chez l’enfant

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !