Ecjs

3175 mots 13 pages
L’internement en France depuis 1940

Lycée Joseph Vallot

Education civique juridique et sociale
L’internement en France depuis 1940

2010/2011

Sommaire

Sommaire…………………………………………………………………………3

Introduction………………………………………………………………………4

Le régime de Vichy : Des expulsions antisémites………………………...5 Chronologie : Lois, positions. Persécutions et arrestations. Internements.

L’été 2010 : Une contre verse suite à des expulsions……...……………..8 Chronologie : lois, positions. La situation dans les autres pays. Arrestations. Persécutions et internements.

Conclusion et avis………………………………………………………………12

Sitographie. ……………………………………………………………………....13

Débat………………………………………………………………………………14

Définitions………………………………………………………………………...17

Introduction :

L’antisémitisme date de bien avant le XX° siècle, mais s’est tout particulièrement aggravé à la période de l’entre deux guerres. Il y a alors une forte crise économique ainsi qu’une grave inflation du chômage. La population et le gouvernement Français tien pour responsables les juifs, ce qui va provoquer un effet « boule de neige » et plus le temps va passer, plus la crise va perdurer, plus els juifs vont êtres exclus de la société et détestés. Passé le temps de l’entre guerre, la seconde guerre mondiale arrive, en plus de la lutte Nazi contre la peuple juif selon de mythe de la race Arienne, le maréchal Pétain change les valeurs de la patrie qui deviennent alors « Liberté Egalité Fraternité » et lance un programme qui a dans ses axes notamment l’antisémitisme.
Durant la guerre, des milliers de Juifs, de tziganes et d’autres étrangers seront tués à la chaîne, causant un des plus gros génocide de l’histoire.
Ce sera en tout plus de 26 Millions de personnes qui seront déportés et pour la majorité d’entre eux tuées entre les années 1940 et 1980. Durant l’été 2010, une vaste opération a été menée par l’état Français afin de lutter contre les «

en relation

  • Ecjs
    1492 mots | 6 pages
  • ecjs
    1046 mots | 5 pages
  • Ecjs
    1304 mots | 6 pages
  • Ecjs
    340 mots | 2 pages
  • Ecjs
    429 mots | 2 pages
  • Ecjs
    646 mots | 3 pages
  • Ecjs
    853 mots | 4 pages
  • ECJS
    1252 mots | 6 pages
  • ecjs
    504 mots | 3 pages
  • ECJS
    979 mots | 4 pages