Economie monétaire

2476 mots 10 pages
Chapitre I:L’intermédiation financière
La question de l'intermédiation financière est à la fois ancienne et nouvelle. Ancienne, dans la mesure où depuis longtemps les théories monétaires, telles que celle de Gurley et Shaw qui date déjà d'une quarantaine d'années, - en distinguant la finance directe et la finance indirecte.
- Nouvelle, parce que la globalisation financière actuelle est régie par un système financier caractérisé par la déréglementation le décloisonnement des marchés et le désengagement de l’Etat.
Section 1: la typologie de financement
Le système financier d’une économie représente l’ensemble des institutions, des instruments et des mécanismes par lesquels les agents économiques à besoin de financement sont mis en relation avec les agents à capacité de financement.
1)le modèle de Gurley et Show:Elaboré dans les années 1950 dans le but de mettre en lumière le role des banques dans la transmission de l’épargne des ménages vers le financement des investissements des entreprises: l’intermédiation financière l’intermédiation financière
Ce modèle fait la distinction entre les agents économiques excédentaires et les AG écon. déficitaires.
Ces deux catégories d’agents: ANF
LE modèle montre comment l’épargne des ménages elle transmise aux entreprises.
- Un agent qui ne peut pas financer intégralement ses dépenses à partir de ses ressources propres, c.à.d, par autofinancement: financement interne, doit avoir recours au financement externe
- Deux possibilités s’offrent selon Gurley et shaw(1960):
a) La finance directe: les agents à capacité de financement rencontrent directement sur un marché les agents à besoin de financement.elle fait référence au marché de capitaux, marché monétaire, obligataire
b) La finance indirecte: un intermédiaire financier fait écran entre agents à besoin de financement et agent à capacité de financement,et La finance indirecte passe par le biais des institutions financières.
- Dans la finance directe, la

en relation

  • économie monétaire
    490 mots | 2 pages
  • Economie monétaire
    2606 mots | 11 pages
  • Economie monétaire
    11050 mots | 45 pages
  • Economie monétaire
    19171 mots | 77 pages
  • Economie monétaire
    2017 mots | 9 pages
  • Économie monétaire
    2683 mots | 11 pages
  • Economie monetaire
    5955 mots | 24 pages
  • Economie monetaire
    6621 mots | 27 pages
  • Economie monétaire
    14558 mots | 59 pages
  • économie monétaire
    2664 mots | 11 pages