Economie

6466 mots 26 pages
Introduction aux grandes pensées économiques :

I. Histoire et économie
1. L’économie : des pratiques et un discours. Région économique et science économique.
La complexité du terme « économie » vient de son emploi dans la langue Française (différente de l’anglaise). L’économie diffère le savoir (corps scientifique) de l’action (transaction).
Les pratiques économiques ne peuvent être réellement recensées historiquement malgré ce que l’on peu prétendre.
Le XVIIIe siècle fut le siècle de la spécialisation des disciplines (le droit par ex) et depuis lors ce phénomène s’amplifie de manière croissante (créant le professionnalisme mais pas l’intelligence).
Le titre distingue :
- Région économique : qui constitue le domaine de l’éco.
- Science éco : pensé qui s’est développé pour expliquer les différents phénomènes éco, c'est-à-dire qui dépend de l’individu.

Cependant l’économie suppute que l’acteur éco est rationnel, or cette hypothèse est plus erroné que ne le suppose la science éco. En effet d’après l’économiste Indien, Armatya Sen les acteurs rationnels sont en réalité des « rational fools » (des comportements imprévisibles dans leur globalité)
Ex : Durant la crise actuel les Français n’ont jamais autan épargnés.

Tout est donc question d’appréciation. Les phénomènes éco n’ont de sens que par des référents, il ne faut donc pas se limiter à une présentation journalistique des phénomènes économique. De fait, cette partie est éludé car on ne sait pas mesurer la surface (l’assiette) d’un acteur à engagement (par exemple par rapport à une dette/ un déficit). Ce terme n’a de sens qu’en termes d’actif. Comme le stipulera Thomas D’Aquin (théorie du juste prix) le problème dépend de la relativité et non pas de la valeur absolue. Il faut donc toujours regarder le « numérateur » et le « dénominateur » du phénomène.
Ex : Crise France/Richesse de la France.
Ex : Le PIB n’est une représentation infime de la richesse contrairement aux croyances.
Le sujet est

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages