Economie

6385 mots 26 pages
Plan :

Introduction :

Chapitre 1 :

Les institutions de l’économie internationale :

Section 1 : Les institutions de la coopération commerciale internationales :

P1 : L’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) :

P2 : La CNUCED :

P3 : La Chambre de Commerce International (CCI) :

Section 2 : Les institutions de coopération financières internationales :

P1 : Le fond monétaire international(FMI)

P2 : La banque mondiale :

P3 : Le centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) :

Chapitre 2:

Institutions Economiques et leurs rôles dans la régulation :

Section 1 : Institutions économiques internationales : le syndrome du vautour :

Section 2 : Un manque de légitimité ?:

Section 3 : Une absence de leadership :

Section 4 : Une panne d'idéologie :

Section 5 : Une concurrence accrue :

Introduction :

La mondialisation économique[1] est complexe, dynamique, incomplète et hétérogène, et elle est gérée dans de multiples réseaux interactifs et compétitifs.

Vouloir en diriger le cours, du moins sans détruire les mécanismes si fins et dynamiques de l’économie internationale de marché, est utopique. Dans une économie de réseaux, les opportunités sont innombrables, comme les stratégies des acteurs, interactives et peu prévisibles.

En effet, la globalisation des stratégies obéit à la logique d’expansion, car l’utilité d’un réseau dépend du nombre de ses membres et usagers. Elle intensifie la pression de la concurrence et des innovations. Mais elle est encore loin de couvrir tout le champ économique.

On ne peut non plus écarter l’idée que le rythme de la mondialisation économique, accéléré depuis 20 ans, puisse se ralentir de lui-même à terme.

Réguler c’est évidemment, établir des « règles ». Elles peuvent, d’abord, avoir pour objet de créer un contexte propre à

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages