economie

677 mots 3 pages
L'EURO ET LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE

Introduction

Le commerce extérieur de la France désigne l’ensemble des échanges de biens et services entre la France et le reste du monde.
Le France importe plus qu'elle n'exporte.
Elle est grandement compétitive mais cependant, elle a quand même des handicaps majeurs.
Nous verrons dans une première partie, les forces de l'euro et du commerce extérieur français. Puis, dans une seconde partie, ses faiblesses.

I) Les forces du commerce extérieur français

Le commerce extérieur français à des forces. En effet, la France est assez performante dans certains domaines comme l'agriculture, l'industrie, l'agroalimentaire, les biens d'équipement (les équipements professionnels, l’électroménager, l’électronique grand public), les activités financières (services marchands)... Les bien qui représentent le plus d'échanges sont les biens intermédiaires , les biens d'équipements et (+ de 100 milliards), et les biens de consommation.
De plus, elle exporte plus de produits agroalimentaires que ses principaux partenaires européens. Ils représentent environ 6 % des exportations françaises, contre 3 % pour l’Italie et 2,5 % pour l’Allemagne et le Royaume-Uni.
La France est un pays relativement ouvert. Les petits pays sont plus ouverts au commerce car peu d'habitants (nécessité de vendre aux autres) et manquent de ressources (nécessité d'acheter). Certains pays ont beaucoup de ressources sur leur sol et sont donc moins dépendants.
Aussi, grace a la baisse de l'euro, les entreprises françaises ont gagné en compétitivité, ce qui a pu permettre une hausse des exportations de 2 a 3,5% selon les années.
D’autre part, la France réalise près des deux tiers de ses échanges avec des membres de l’UE (environ 65% des échanges français). Le client principal de la France est l’Allemagne, la France exporte un quart de ses exportations vers ce pays. Les échanges dans l’Union Européenne sont facilités par le libre-échange.

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages