Eduquer, n'est-ce pas mentir ?

Pages: 6 (1384 mots) Publié le: 13 mars 2013
Delage Guillaume 26.10.11 TS SI
Philosophie
Éduquer, n'est-ce pas mentir ?

L’éducation est à ne pas confondre avecl’instruction, en effet cette dernière ayant une visée pédagogique, a pour propriété d’enseigner des connaissances, des savoirs à un individu. L’éducation quant à elle vise l’intériorité d’une personne, elle a également pour but l’enseignement, mais l’enseignement d’us et manières à adopter au sein d’une société par exemple. Cela parait inapproprié que « l’éducation national » s’appelle ainsi alors quecette dernière à une visée instructionniste et non éducative. Parenthèse mise à part peut-on dire que l’éducation relève du mensonge ? Cette pratique passe irrémédiablement par l’échange entre celui qui éduque et le locuteur, nous pouvons alors nous poser la question suivante : Peut-on rester indifférent et ne subir aucune influence face à la pensée des autres ? Afin de répondre à ces questionsnous nous interrogerons sur les origines de ce qui constitue l’éducation pour ensuite nous demander si finalement la vérité est accessible et donc par conséquent, s’il est possible de ne pas être dans le mensonge. Enfin nous étudierons la situation de L’homme, l’éducation et la société.

I. Les Origines de ce qui constitue l’éducation.
Lorsqu’un homme souhaite éduquer un particulier, il a,consciemment ou non, le désir de transmettre ses valeurs morales, ses habitudes. Pour cela il va lui inculquer une façon de vivre, de réagir en fonction des conditions qui vont se présenter à lui en se basant sur sa propre expérience de la vie, or la façon dont celui qui éduque voit le monde est différente d’un autre, deux personnes ne pourrons donc jamais éduquer identiquement. Ce procédé sedéroule en deux étape ; l’interprétation, comme nous venons de l’expliquer, c’est-à-dire l’assimilation de l’éducateur de ce qui l’entoure, puis, la retransmission. Une première erreur peut donc être commise lors de l’assimilation puis une deuxième lors de la transmission qui peut diverger de l’interprétation qui elle-même peut être fausse. Par enchainement, le locuteur peut à nouveau mal interpréter ceque lui a transmis celui qui l’a éduqué. Nous pouvons par conséquent constater une omniprésence de la déformation de la réalité lors de l’éducation. C’est le principe du téléphone arabe où l’information est simplement retransmis mais déformée.
Deuxième point à souligner : les bases de la vie elle-même. Chacun peut faire l’expérience du monde qui l’entoure mais ce monde est-il vraiment le refletde la réalité, la façon dont vit les gens en société émane-elle de leur propre façon de penser ou de l’éducation qu’on leur a inculqué ? Dans les deux cas lorsque l’on voudra éduquer quelqu’un, nous serons obligés de nous baser sur ce que nous pensons, ou sur ce que l’on a appris à penser, par ce fait le récepteur de cette éducation sera influencé par nos paroles. Peut-on alors affirmer que nousdétenons la vérité et que nous la transmettons ? Nous n’en sommes pas si sûre car cette éducation est différenciable et diffère d’un individu à l’autre. Ce qui est vrai en République du Kazakhstan ne l’est pas forcement en république Russe. L’histoire, la culture d’une nation, d’un territoire varie sur tellement en fonction de sa géographie, ses origines son climat… qu’il est impossible même avec lamondialisation de créer une harmonie mondiale c’est pourquoi il en découle des éducations différente. Qui à tort, qui a raison ? C’est là que la politique intervient et tente de départager les choses là où y faut comprendre. C’est le rôle des philosophes qui, eux, de leur côté y verront un enchainement logique des choses. « L'éducation est une chose admirable, mais il convient de se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Gouverner est-ce mentir ?
  • eduquer est-ce libérer?
  • Instruire et éduquer
  • Mentir ou ne pas mentir (ecrit d'invention 2nde)
  • Peut-on mentir ?
  • Est-il légitime de mentir ?
  • Devrait-t-on mentir?
  • Qu'est-ce que mentir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !