Eglise et société au moyen age

Pages: 7 (1566 mots) Publié le: 30 janvier 2011
Anne-Marie Helvétius

Jean-Michel Matz

|EGLISE ET SOCIETE |
|AU MOYEN AGE |

|– 5 –|
|L’ordre carolingien et son rayonnement |

A retenir : conséquences de l’expansion du royaume des Francs :

• Evangélisationsystématique des populations soumises.

• Dilatation du royaume Franc s’accompagne d’une sacralisation de l’espace conquis : évêchés – monastères – translation reliques.

• Mettre en ordre la société en :
- unifiant les croyances, usages et tradition de toute les églises.
- réorganisant les communautés religieuses (vie canoniale // viemonastique).

• Essor culturel et artistique (« Renaissance carolingienne »).

I – Un royaume, une religion.

A – La dilatatio regni et l’évangélisation.

• Conquête territoriale – évangélisation / conversion : le roi est le représentant de Dieu sur Terre → ses sujets = l’Ecclesia.

• Expansion des Francs v. NE (Frisons – Saxons) mais résistance.
→ néc. de lesimpliquer dans pratiques et valeurs chrétiennes (fondement de l’U. du royaume).

• Les méthodes de conversion :
- prédication aux élites.
- mise en scène de miracles spectaculaires.
- violence.
ex. : la Saxe :
- 772 : Charlemagne détruit l’Irminsul (arbre sacré dont branches soutienne voûte céleste).- 782 : révolte de Widukind → répression :
- déplacements de populations.
- massacres de prisonniers.
- baptêmes forcés.
- menaces de mort.

B – Une nouvelle géographique du sacré.La dilatation du territoire dominé par les Carolingiens s’accompagne d’une sacralisation de cet espace ; églises et monastères sont les points d’appui de la domination territoriale des Pippinides.

• Mise en place ex-nihilo de nouvelles structures ecclésiastiques :
- au NE, pas d’ex-cadres de l’administration romaine.
- évêchés ss autorité métropolitaine de Cologne etMayence.

• Monastères : créations accompagnées de transferts de reliques (Rome ou O royaume).
→ but :
- resserrement des liens politiques entre les ≠ parties du royaume.
- accélèrent le processus d’évangélisation (attirent + facilement les fidèles).

C – Un royaume à unifier.

• Diversité des pratiques et croyancesreligieuses →n handicap pour politique d’unification du royaume.

• Le pouvoir royal organise une réforme générale de l’Eglise :
- unification des croyances et rites.
- réorganisation des églises dans un système hiérarchique rigide.
- réglementation de l’enseignement et du mode de vie du clergé.
- uniformisation descoutumes des moines.

II – La réforme de l’église franque.

A – Une église hiérarchisée.

• Organisation de conciles :
- 743 : Concile Germanique organisé par le missionnaire anglo-saxon Boniface, autorisé par pape Zacharie.
- 744 : Concile des Estinnes – psdt : Carloman.
Concile de Soissons – psdt :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • eglise moyen age
  • Eglise et sexualité au moyen age.
  • Églises et monastères moyen âge
  • Eglise au moyen-âge
  • Expos Eglise en occident au Moyen Age
  • société et culture au moyen age
  • étude document église du moyen age
  • L'individu dans la société du moyen-age.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !