El desdichado

1202 mots 5 pages
El Desdichado, de Gérard de Nerval

Gérard de Nerval 1808-1855, c’est un romantique, poésie très liée à sa vie, se passionne pour la poésie allemande (contes d’Hoffman).
Fréquentes crises de folie, on lui conseille d’écrire. Influence de Théophile Gautier.
Les Chimères écrit 20 ans après voyage Italie, 12 sonnet, 7 premiers entre 1944 et 1945, 5 autres plus tard dont El Desdichado.
Il publie Les filles du feu un recueil ou il exprime ses souvenirs d’enfance.
Inspiré par Jenny Colon (actrice), en couple, se sépare et elle meurt. Il la retrouve dans es rêves. La poésie lui permet de traverser ses crises de folies. Il se suicide, poète torturé.
Thème de la féminité fréquent, œuvres à la première personne fondement autobiographiques.
Les Chimères titre qui évoque l’illusion, le rêve. Les 12 sonnets ont la même inspiration et la même qualité poétique. Il s’adresse à un lecteur initié, capable de décrypter. El desdichado veut dire le déshérité.
En quoi ce poème est-il l’expression d’un lyrisme personnel ? Comment le poème est-il organisé ? Le poète se définit-il et si oui comment ?

I L’expression des certitudes
1) Le monde des ténèbres : dès le vers 1 omniprésence du poète « je suis » + procédé d’accumulation sous forme de gradation avec les 3 groupes nominaux « ténébreux - veuf - inconsolé » Les tirets montre addition.
« Etre » verbe de position par excellence. Mise en valeur de « veuf » au début du 2ème hémistiche. Les 3 groupes nominaux sont suivis d’une 4ème expansion du nominale.
Dans les deux vers on trouve l’idée de manque (de lumière « ténébreux », femme « veuf », joie « inconsolé », noblesse). Définition du caractère sociale (croit descendre des Labrunies) le prince a habituellement désigné par un blason ici « tour abolie » montre que le blason est réduit à néant.
L’ensemble des 2 vers répercute le titre, le déshérité.
Au vers 3 « Ma seule étoile » périphrase pour désigner une femme, idée de manque. Utilisation du possessif intimité. Le

en relation

  • El desdichado
    1300 mots | 6 pages
  • El desdichado
    961 mots | 4 pages
  • El desdichado
    341 mots | 2 pages
  • El desdichado
    913 mots | 4 pages
  • EL DESDICHADO
    540 mots | 3 pages
  • El desdichado
    902 mots | 4 pages
  • El desdichado
    959 mots | 4 pages
  • El desdichado
    957 mots | 4 pages
  • El desdichado
    516 mots | 3 pages
  • El desdichado commentaire
    1105 mots | 5 pages