Le detour

680 mots 3 pages
La stratégie du détour

I) Détour et intelligence

Référence : Michel CARIOU Into the wild

A) La capacité de prendre un détour : un signe manifeste d’intelligence, une caractéristique humaine * La théorie du détour, M.CARIOU,1995 * BERGSON,l’évolution créatrice, 1907
Objectif : améliorer une situation, une condition Détour=intelligence =conscience : des choix multiples pour contourner l’obstacle Exemple : les 4 éléments détournés au détriment de l’homme Feu : protection Eau+air : electricité, détourné des fleuves pour l’habitat Terre : papier…

B) La nécessité du détour : élaborer une stratégie pour : * subsister (l’homme a l’état de nature est particulièrement vulnérable, il a du détourné l’élément naturel pour survivre) * s’adapter : l’homme à l’état de nature, le joueur d’échec ,S.ZWEIG
Mr B : prisonnier des nazis a pu en dérobant un manuel d’échec, éviter de s’ombrer dans la folie : il a donc trouvé le moyen d’échapper à ces bourreaux ; un livre qui lui a permit de se réfugier dans la réflexion.
Paradoxe : le personnage va devenir adicte et obsédé par le jeu d’échec
L’œuvre elle-même est une forme détour, puisque SWEIG utilise la fiction pour crier son désespoir face a la montée du totalitarisme en Europe. Il s’est donné la mort en 1942 avec sa femme au Brésil.
Il fait parti de ces écrivains qui comme le souligne Roger-louis Junod dans la préface du joueur d’échec « déclare la guerre à la guerre, utilisant à cette fin, l’arme de la création littéraire ».

Prolongement : l’art engagé : le rap, le hip hop, le reggae=né dans des contextes sociaux particulier. * Primo Levi, Si c’est un homme : la poésie de la résistance (Aragon) * A. Camus, La peste, œuvre dans laquelle Camus parle de la guerre et de ses atrocités a travers l’expression imagés, le symbolisme, puisque son roman parle ; l’étranger

* Exprimer sa

en relation

  • Le détour
    713 mots | 3 pages
  • Le detour
    695 mots | 3 pages
  • Detour
    494 mots | 2 pages
  • Le détour
    443 mots | 2 pages
  • Le detour
    1173 mots | 5 pages
  • Le détour
    357 mots | 2 pages
  • Le détour
    1245 mots | 5 pages
  • Le détour
    613 mots | 3 pages
  • Le détour
    1423 mots | 6 pages
  • Le détour
    787 mots | 4 pages