Elle consulte un jésuite

632 mots 3 pages
Appréciation du professeur: | Note: |

I) Questions :

1. La description des maisons dans chacun des poèmes traduit des effets de vieillesse. Plus le temps passe, plus les maisons se désintègrent, tels les humains. 2. Oui, le souvenir de la maison natale suscite le même sentiment dans les trois textes . Le lecteur est fortement ému après la lecture de ces poèmes. La nostalgie est présente dans les trois passages.

II) Travail d’écriture : Le poème « L’âme » apparait dans le recueil La vigne et la maison écrit par Alphonse de Lamartine et publié en 1856. L’auteur est né à Mâcon en 1790 et meurt en 1869. De son nom complet, Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine, il était poète ainsi qu’homme politique français. Il représente l’une des grandes figures du romantisme. Le poète révoque dans ce texte, une discussion entre son âme et lui-même. Il raconte avec mélancolie la maison de son enfance. Pour ce faire, Lamartine utilise un vocabulaire et un registre particulier. Nous allons étudier d’une part, comment l’âme évoque de façon poétique la dégradation de la maison, d’autre part, la manière dont le poème associe la vie et la mort.

Tout d’abord, l’auteur définie la dégradation de la maison par le lyrisme. Des figures de styles telles que des métaphores. Il décrit cette dégradation en utilisant des termes liés à la nature : « l’hivers » vers 8, « pierres disjointes la mousse » vers 9, « le ciel pluvieux » vers 13. L’âme exprime ses sentiments à la première personne, c’est une des caractéristique du lyrisme : « me » vers 1, « je » vers 3, « mes » vers 4. Une autre caractéristique est l’utilisation des phrases exclamatives : « Que me fait le coteau, le toit, la vigne aride » vers 1, « Pourquoi ramènes-tu mes regrets sur leur trace ? » vers 4, il se pose des questions rhétoriques. Cela dévoile sa langueur, sa tristesse, et nostalgie; Le vocabulaire concernant la maison est très péjoratif, « rongé »,

en relation

  • Lecture analytique mlle de saint yves consulte un jesuite
    710 mots | 3 pages
  • Ingénu chapxvi
    375 mots | 2 pages
  • voltaire l'ingénu
    1216 mots | 5 pages
  • Voltaire
    1888 mots | 8 pages
  • L'ingénu
    1929 mots | 8 pages
  • Fiche de lecture de l'ingénu de voltaire
    2053 mots | 9 pages
  • L'ingénu - chap xvi
    1454 mots | 6 pages
  • La fin justifie t-elle les moyen
    1350 mots | 6 pages
  • L'ingenu
    1073 mots | 5 pages
  • Lecture analytique : l'ingénu, chp 16. mlle de saint yves chez le père tout-à-tous.
    782 mots | 4 pages