Emile zola

1785 mots 8 pages
Emile Zola

Sommaire :
-Intro…
-Sa jeunesse…
-Sa vie…
-Les Rougon-Macquart…
-La théorie de Zola…
-Du réalisme au naturalisme…
-Thérèse Raquin…
-Ses oeuvres…
-Sources…

Intro…
Émile Zola, né à Paris le 2 avril 1840, mort à Paris le 29 septembre 1902, était un écrivain, journaliste et homme public français, considéré comme le chef de file du naturalisme. C’est l'un des romanciers français les plus universellement populaires[], l'un des plus publiés et traduits au monde. Sur le plan littéraire, il est principalement connu pour Les Rougon-Macquart.
Sa jeunesse…
Émile Zola naît Italien à Paris le 2 avril 1840. Il est le fils unique de Francesco Zolla[] et d’Émilie Aubert. Francesco Zolla, son père, meurt en 1847. Émilie Aubert, sa mère, meurt en 1880, elle a fortement influencé son œuvre et sa vie quotidienne.
Au collège à Aix-en-Provence, il se lie d'amitié avec Jean-Baptistin Baille[ ][]et surtout Paul Cézanne qui reste son ami proche jusqu'en 1886. Ce dernier l'initie aux arts graphiques, et particulièrement à la peinture.
Dès sa prime jeunesse, Émile Zola est passionné par les Lettres. Il accumule des lectures variées, et conçoit très tôt le projet d'écrire à titre professionnel, comme une véritable vocation. En sixième, il rédige déjà un roman sur les croisades[]. Ses amis d'enfance Paul Cézanne et Jean-Baptistin Baille sont ses premiers lecteurs. Il leur affirme plusieurs fois, dans ses échanges épistolaires, qu'il sera un jour un écrivain reconnu[].
Émile Zola quitte Aix, et déménage à Paris en 1858 pour rejoindre sa mère dans des conditions matérielles et psychologiques misérables [].
Le premier amour de Zola s'appelle Berthe[]. Le jeune homme la surnomme lui-même « une fille à parties », une prostituée dont il s'est entiché pendant l'hiver 1860-1861. Il conçoit le projet de « la sortir du ruisseau », en essayant de lui redonner goût au travail, mais cet idéalisme se heurte aux dures réalités des bas quartiers parisiens. Il tire toutefois

en relation

  • Emile zola
    14719 mots | 59 pages
  • Emile zola
    648 mots | 3 pages
  • Emile zola
    600 mots | 3 pages
  • Émile zola
    1617 mots | 7 pages
  • Emile zola
    1752 mots | 8 pages
  • Emile zola
    1048 mots | 5 pages
  • Emile Zola
    2781 mots | 12 pages
  • Emile zola
    571 mots | 3 pages
  • Émile zola
    665 mots | 3 pages
  • Emile zola
    580 mots | 3 pages