Encyclopédie xviii siècle

Pages: 8 (1976 mots) Publié le: 12 avril 2011
L'Encyclopédie du XVIIIe siècle
« Le siècle passé a mis celui où nous sommes en état de rassembler en un corps et de transmettre à la postérité le dépôt de toutes les sciences et de tous les arts, tous poussés aussi loin que l'industrie humaine a pu aller ; et c'est à quoi a travaillé une société de savants remplis d'esprit et de lumières. Cet ouvrage immense et immortel semble accuser labrièveté de la vie des hommes. Il a été commencé par M.M. Diderot et d'Alembert, traveré et persécuté par l'envie et l'ignorance, ce qui est le destin de toutes les grandes entreprises. »
On ne peut trouver meilleure présentation de l'Encyclopédie que celle de Voltaire dans Le Siècle de Louis XIV : il fait de cette œuvre, à juste titre, le symbole du savoir éclairant et militant.
Etymologie :
Le mot «encyclopédie » vient de encyclopædia, latinisation de la Renaissance (XVIe siècle) de l’expression grecque de Plutarque ἔγκυκλος παιδεία (énkyklos paideía), littéralement « le cercle des connaissances » ou même « enchaînement de connaissances » (én: dans, kyklos : cercle, et paideía : éducation). La notion d’éducation ou d’enseignement est contenue dans le mot grec paideía. L’une des premièresoccurrences européennes du mot en langue vernaculaire se trouve dans le Pantagruel de François Rabelais (1532).
Un projet éditorial:
Né du projet de traduire la Cyclopædia de l'anglais Chambers (publiée de 1728 à 1742) pour l'éditeur Le Breton en 1745 - Diderot travaillait alors comme traducteur pour une maison d'édition -, l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et desmétiers grâce à Diderot affichait son ambition de faire l'inventaire des acquisitions de l'esprit humain.
Son objectif était de favoriser la diffusion de la philosophie des Lumières. Diderot a eu recours à des auteurs connus (Montesquieu, Voltaire, Rousseau, Buffon, Du Marsais, Daubenton) ainsi qu'à des auteurs inconnus. D'Alembert s'occupait des mathématiques, Diderot de l'histoire de la philosophie,Buffon des sciences de la nature, Paul-Joseph Barthez (1734-1806) de la médecine, Quesnay et Turgot de l'économie. Le chevalier de Jaucourt assistait Diderot dans de nombreuses tâches rédactionnelles et éditoriales.
L'Encyclopédie est avant tout marquée par l'intérêt de Diderot pour la technique, même si certaines planches s'inspirent d'autres encyclopédies, ou si certaines conceptionsparaissent archaïques.
Le destinataire était "le peuple" et pourtant les souscripteurs étaient des gens cultivés, ecclésiastiques, nobles et parlementaires.
Un projet philosophique:
L'article "Encyclopédie", rédigé par Diderot et placé en tête du premier volume après le Discours préliminaire de d'Alembert, définit le programme d'ensemble de l'ouvrage : le projet de l'Encyclopédie était de rassemblerles connaissances acquises par l'humanité, son esprit une critique des fanatismes religieux et politiques et une apologie de la raison et de la liberté d'esprit. Diderot relie le projet encyclopédique à la philosophie, qui trouve en ce siècle son plus grand développement. l'Encyclopédie doit faire la synthèse (et le tri) des acquis humains et effectuer une généalogie des connaissances. Diderotemploie à cet effet une technique spéciale : des racines aux dernières branches, la connaissance progresse et porte ses fruits. L'encyclopédie est donc un arbre de la connaissance. Aussi, le projet antireligieux devient explicite. Non seulement la connaissance n'est pas interdite, mais elle est construite par l'homme, qui doit s'appuyer sur elle pour son bonheur.
Une stratégie éditoriale : ordre etcirculation
Il s'agit pour Diderot de "tout examiner, tout remuer sans exception et sans ménagement". Il procède à cet effet à une mise en ordre rationnelle (encyclopédie "raisonnée") alphabétique. Il s'appuie sur la classification des facultés et des sciences établie par le philosophe anglais Francis Bacon. Nouveauté, Diderot utilise les "renvois" ("de choses" et "de mots") pour faire circuler...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le xviii siecle
  • Xviii siècle
  • Le théatre au XVIII ème siècle
  • L' argumentation au XVIII siècle
  • Les salons litteraires du xviii siècles
  • Les caracteristique de la societé du xviii siecle
  • L'Education féminine au XVIII siecle
  • Roman au xviii siecle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !