Engagement politique

Pages: 19 (4695 mots) Publié le: 12 mars 2013
L'engagement politique
Remarques préliminaires Pas d’interrogation, pas de question, explicites du moins. Le sujet ressemble à une question de cours. A priori, il s’agit donc d’étudier cette notion sous tous ses aspects. Le premier piège de ce sujet réside en fait dans la définition de l'engagement politique, un terme très largement usité, mais flou, d’où, plus que jamais, l’importance del’introduction qui déterminera avec précision de quoi on va parler. Qu'est-ce que l'engagement ? En quoi est-il « politique » ? Une autre difficulté tient au fait qu’il est tentant d’analyser plutôt son évolution, et donc de traiter un sujet de la forme suivante qui est aussi le titre d’un article de Pascal Perrineau : « L’engagement politique : déclin ou mutation ? » Bien entendu, cette évolution seralargement évoquée, mais elle n’est pas le cœur du sujet. Elle n’en est qu’un des aspects.

Depuis de nombreuses années, et dans la plupart des démocraties occidentales, l'intérêt pour la politique, au moins au sens traditionnel du terme, semble marquer nettement le pas et son image dans l'opinion publique se dégrader régulièrement. L’abstention aux élections ne cesse d’augmenter tout comme lesvotes protestataires tandis que le traditionnel clivage gauche-droite, qui structure depuis si longtemps les débats, s’affaiblit, brouillant un peu plus les repères, et que les mouvements sociaux, moins nombreux, sont plus localisés. Quant aux organisations politiques, notamment les partis, comme les syndicats sur le terrain social, elles font, dans l’ensemble, de moins en moins recette et il semblequ'il y ait un nombre de plus en plus restreint de personnes qui s'engagent dans une vie politique active. Tous ces faits soulignent un recul de l'engagement qui, d'une certaine manière, met en péril les démocraties. Mais que faut-il entendre par engagement politique ? La notion est ambiguë et d'ailleurs peu utilisée dans les manuels et les ouvrages de science politique. Au sens commun,l'engagement correspond à une promesse ou une convention, morale ou formelle. On s'engage à faire quelque chose, à agir. Dans un sens plus large et de plus en plus répandu, c'est, comme l’écrit le Petit Larousse, « le fait de prendre parti publiquement sur les problèmes sociaux, politiques […] de son époque », une définition qui correspond bien aux prises de position des intellectuels et des artistes quicherchent à influencer leur public en lui faisant prendre conscience de tel ou tel problème et en cherchant à l’enrôler dans tel ou tel mouvement social ou politique. Ne parle-t-on pas, par exemple, de chanteurs « engagés » ? Cette définition concerne assez directement, on le voit, notre domaine de réflexion, mais, aux yeux des politistes, elle est beaucoup trop restreinte. C’est ce caractère floude l’expression qui, sans aucun doute, en limite l’usage dans la production scientifique. Lorsqu’elle y apparaît, elle implique un acte individuel volontaire, une action. Mais agir en politique prend des formes dont l'intensité est très variable. L'individu qui s'inscrit sur une liste électorale (dans les pays où celle-ci n’est pas automatique, évidemment !) fait là un acte politique minimal quisuppose un autre acte, plus important, mais encore néanmoins modeste : celui de voter. On peut même dire que, en s’inscrivant, il « s'engage » à voter au sens qu'il promet de le faire. Mais rien ne permet de dire qu’il le fera (à moins, là encore, que le vote ne soit obligatoire dans le pays où il est électeur)… On peut dire aussi que, en votant, il affirme une position, une préférence, un choix quiconcernent la collectivité et l’engagent dans telle ou telle direction pour l’avenir. À l’élection présidentielle fran çaise de 2002, choisir de voter pour M Le Pen plutôt que pour M Jospin n’impliquait certainement pas la même société pour le futur. Pour autant, cet engagement ne demande guère d’efforts et se situe bien loin de celui du militant qui se bat (au sens propre : « militant »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Victor et son engagement politique et social
  • L Engagement Politique Des Jeunes
  • Engagement politique des hippies
  • Engagement politique de la jeunesse
  • Modernité littéraire et engagement politique
  • Engagement politique et artistique de Picasso
  • Engagement politique des écrivains du xix°siècle
  • Les engagements politiques de l'abbé abbon de fleury

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !