Er hiess jan résumés

1684 mots 7 pages
Le Blues
Le blues est une forme musicale vocale et instrumentale, qui tire ses origines des chants simples, d’origine africaine et perpétués par une tradition orale, que les esclaves noirs américains chantaient à la fin du 19 ème siècle dans les champs de coton du Mississipi pour supporter leurs pénibles tâches.
Le terme blues vient de l'abréviation de l'expression anglaise Blue devils (littéralement « diables bleus », qui signifie « idées noires. Dans le jazz ou le blues, la note bleue (en anglais blue note, qui tire son origine du système musical pentatonique africain) est une note jouée ou chantée avec un léger abaissement, d'un demi-ton au maximum, et qui donne sa couleur musicale au blues. La note bleue est donc utilisée par les musiciens et les chanteurs de blues et de jazz à des fins expressives, pour illustrer la nostalgie, la tristesse ou les coups durs de la vie lors de la narration d'une histoire personnelle (d'où l'expression « avoir le blues »).
Principalement chanté a capella par une personne et répété par des choeurs, le blues était parfois accompagné d’instruments rudimentaires, comme le diddley bow (une corde fixée sur une planche), le jug (cruchon en terre dans lequel on soufflait), ainsi que de petits instruments de percussion. Puis le blues a évolué avec des instruments simples, tels que la guitare acoustique, le piano et l'harmonica.
Du point de vue des textes, les premiers blues consistaient souvent à répéter un même vers quatre fois. Au début du XXe siècle, la structure s'est standardisée sous sa forme la plus commune : "AAB". Dans cette structure, un vers est chanté sur les quatre premières mesures ("A"), puis répété sur les quatre suivantes ("A"), enfin, un second vers est chanté sur les quatre dernières mesures ("B")
Après la Seconde Guerre mondiale, l'urbanisation croissante et l'utilisation des amplificateurs pour la guitare et l'harmonica ont mené à un blues plus électrique (tel que le Chicago Blues), avec des artistes comme

en relation

  • Er hiess jan - chapitre 1
    399 mots | 2 pages
  • Spontan 2e
    113623 mots | 455 pages