Esclavage : n’ets pas une mythe, c’est une réalité

Pages: 5 (1084 mots) Publié le: 27 juillet 2013
ESCLAVAGE : N’ETS PAS UNE MYTHE, C’EST UNE RÉALITÉ

L’esclavage a toujours existé depuis que les hommes sont organisés en société. Le travail a fait des hommes des exploiteurs ou des esclaves. Un esclave se trouve sous la dépendance absolue d’un maître qui a la possibilité de l’utiliser comme un bien matériel. Il est privé de liberté et est soumis à un travail forcé qui est non rémunéré.L’esclave est considéré comme la propriété de son maître qui l’exploite. Il peut être acheté, loué ou vendu comme un objet .
A travers le temps des personnes qui n’étaient pas directement touchés par cette situation, niaient son existence, mais cette perception a changé grâce aux dénonciations publiques faites par de grands écrivains comme Léopold Sédar Senghor, un écrivain, poète et homme politiqueSénégalais, qui par ses œuvres dénonce les injustices contre le peuple Africain Noire, montrant au monde une réalité niée, mais existante. Ses œuvres sont pleines de plaintes mais aussi de la fierté Africaine. La lecture de ses œuvres nous fait nous interroger : Est-ce que l’esclavage est un problème du passé ou des formes de l’esclavage ancien persistent encore ? Est-ce que le monde donne lapossibilité à homme d’être libre et donc de disposer d’une manière autonome de lui même ? Pour répondre à ces questions nous parlerons du thème de l’esclavage : Le racisme, la négritude comme un mouvement politique et littéraire et pour finir la Francophonie comme un moyen de dénonciation, nous nous baserons sur cet auteur pour donner plus de clarté à ces questions.

« Le racisme est un comportementassez répandu, commun à toutes les sociétés, devenu hélas !, banal dans certains pays parce qu’il arrive qu’on ne s’en

L'évolution des cultures montre que le phénomène du racisme est fondé sur l'idée que les hommes ont de la diversité. Dans la Grèce antique l'affirmation d'une identité collective à l'encontre de certains groupes ethniques et certains groupes de population, s'est traduite par lefait que les habitants des villes appelaient « barbares » aux personnes qui vivaient en dehors de ces limites. L'ancienne pratique de l'esclavage et de la servitude illustre également les relations de dominance qui ont existé dans le cours de l'histoire, ou même au sein des sociétés et des groupes culturels. Les esclaves n'avaient aucun droit, pas même la citoyenneté. En étendant le colonialisme,l'Europe s'est donné une mission culturelle, l'adoption de l'éducation idéologique vocation sociale et religieuse du peuple appelé « sauvages », dont la culture a été systématiquement ignorée, et en voie d'extinction. Les principaux éléments fondateurs du racisme, qui ont émergé au cours de la période coloniale, sont la conscience de l'identité culturelle de chaque peuple, l'introduction de lahiérarchie dans ces cultures et, par conséquent, l'établissement de relations de dominance entre ces peuples. De ce point de vue, le racisme, tel que nous le connaissons aujourd'hui, a été étroitement liée à l'expansion du monde européen par le colonialisme et l'esclavage dans le mode de production dominant de l'époque. Le mouvement de la Négritude apparaît alors non seulement comme un moyen deplainte, mais aussi comme un moyen de retrouver l'identité perdue. La négritude est un courant littéraire et politique, créé durant l'Entre-deuxguerres ( la Première et la Seconde Guerre mondiale) rassemblant des écrivains noirs francophones, dont Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor et Léon Gontran Damas notamment. Lié à l'anticolonialisme, le mouvement influença par la suite nombre de personnes prochesdu Black nationalism, s'étendant bien au-delà de l'espace francophone. Cette conception a été utilisée par Léopold Sédar Senghor, comme une forme d'exaltation des valeurs culturelles du peuple noir et comme le fondement idéologique qui allait stimuler le mouvement d'indépendance Africaine : La négritude est l'ensemble des valeurs culturelles africaines noires. La Négritude défends l'idée de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • RSE mythe et realité
  • Séparation des pouvoirs mythe ou réalité?
  • les villes durables : mythe ou réalité
  • le droit au logement "mythe ou réalité"
  • Dieu mythe ou realité
  • Vie extraterrestre mythe ou réalité
  • Déclin de la chine mythe ou réalité
  • La ville entre mythe et réalité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !