Essai sur la rome antique

2885 mots 12 pages
ESSAI : LE RAYONNEMENT DE L'ARMÉE ROMAINE DURANT L'ANTIQUITÉ PAR WILLIAM THÉBERGE

INTRODUCTION

Les grandes civilisations qui composent l’histoire humaine ont toutes su marquer les annales grâce à leurs grandes capacités à innover face à l’adversité, passant outre les techniques et les croyances de leurs époques pour apporter quelque chose de nouveau, leur permettant de surpasser les autres peuples qui eux aussi aspiraient à dominer leur partie du monde.
Le premier peuple qui me vient en tête lorsque je pense à l’innovation marquante est l’Empire romain. Cet Empire, l’un des plus grand à avoir jamais existé, sinon le plus grand, a su marquer l’histoire humaine grâce aux grandes innovations qu’il a apporté dans bien des domaines, allant de l’architecture à la politique jusqu’aux innovations militaires. Ces dites innovations, qui furent apportées au cours des siècles de son règne, ont permises à l’Empire romain d’être maître du monde connu pour une période de plus de cinq siècles. Sa domination fut le résultat de l’avènement de toutes ces dites techniques. Elle est sans contredit due aux innovations militaires, qui ont su avantager les légions romaines face aux autres armées de l’époque, permettant ainsi de ravager les autres puissances et de bâtir le plus grand Empire stable de l’antiquité.
Mon but est de présenter le rayonnement de l’Armée romaine durant l’antiquité, ainsi que son influence sur l’expansion de l’Empire. Je vais me concentrer sur ce qui, selon moi, sont les plus grands facteurs qui avantageaient les légions romaines face aux autres armées de la période : leurs technologies, c’est-à-dire l’armement des légionnaires, les campements militaires et les machines de guerre, leurs tactiques militaires, ainsi que leur organisation.

Supériorité technologique Un des points qui avantageait grandement l’armée romaine face aux autres armées était la technologie. En effet, tandis que bien des armées de l’époque étaient composées de façon beaucoup

en relation

  • Humanisme et renaissance
    1979 mots | 8 pages
  • culture
    1671 mots | 7 pages
  • L'humanisme
    5736 mots | 23 pages
  • L'Humanisme
    1002 mots | 5 pages
  • Marguerite Yourcenar, Les mémoires d'Hadrien
    1964 mots | 8 pages
  • La marchande damour
    692 mots | 3 pages
  • Montaigne
    1750 mots | 7 pages
  • Montaigne chapitre xxi de la force de l’imagination
    1870 mots | 8 pages
  • AUTEURS FRANCAIS XVIème siècle
    1270 mots | 6 pages
  • Michel de montaigne
    287 mots | 2 pages