Essai d'analyse de la notion de république

2275 mots 10 pages
ESSAI D’ANALYSE DE LA NOTION DE REPUBLIQUE .

Par Malick TAMBEDOU Juriste internationaliste et maritimiste, Politologue, Professeur d’enseignement secondaire (Anglais) E-mail : malicktambedou @ hotmail.com

Le 21 Septembre 1792 constitue une date repère dans l’histoire des institutions politiques françaises. Ce jour-là, en effet ,la Convention nationale, c’est-à-dire l’Assemblée nationale constituante élue au suffrage universel ( masculin ) le 02 Septembre de la même année , procèda à la destitution du roi Louis XVI et abolit la royauté elle-même . Dès le lendemain , c’est-à-dire le 22 Septembre, elle proclama la république, laquelle venait ainsi de supplanter la monarchie. Cependant, c’est bien avant cette date que la république est apparue dans l’histoire institutionnelle des sociètés humaines . Elle est en effet née dans la Rome antique où, en 509 avant J.C, elle remplaça le régime monarchique qui avait été mis en place par les conquérants étrusques, lesquels venaient tout juste d’être chassés au cours de la même année. Et à la suite des minuscules cités et collectivités antiques ( Rome, Athènes, Sparte, etc. ), longtemps avant la France, les Etats-Unis d’Amérique ont été le premier grand Etat moderne à instituer la république à travers la constitution fédérale du 17 Septembre 1787 , bien que le terme lui-même ne soit pas expressément mentionné dans cette oeuvre du constituant de Philadelphie. De nos jours, la plupart des 191 Etats de la socièté internationale se réclament du régime républicain. Au plan strictement théorique, le terme république est récurrent dans le discours politico-juridique tant interne qu’international. Relativement à la notion elle-même, il faut commencer par préciser que, étymologiquement, le mot république vient du latin « res publica », qui signifie littéralement

en relation

  • La force de vente
    1385 mots | 6 pages
  • Histoire image et propagande
    3380 mots | 14 pages
  • Dissertations
    1763 mots | 8 pages
  • Introduction à la sociologie
    1533 mots | 7 pages
  • fiche de lecture
    1542 mots | 7 pages
  • Jurisprudence de droit
    1160 mots | 5 pages
  • Arrêté des téléskis 2011
    7873 mots | 32 pages
  • Architecture et utopie
    3786 mots | 16 pages
  • Nicolas machiavel
    2536 mots | 11 pages
  • 30Octobre 2009 dame perreux
    2763 mots | 12 pages