Est-il possible de penser sans langage ?

Pages: 5 (1242 mots) Publié le: 16 décembre 2012
Est-il possible de penser sans langage ?

L’opinion commune nous amènerait à croire que la pensée peut exister sans langage. En effet, prenons comme exemple les sourds-muets ; nés ainsi, ils peuvent, au terme d’un processus d’acquisition, communiquer et exprimer ce qu’ils pensent et ressentent grâce à un ensemble de signes. Ainsi, on pourrait croire que les sourds muets pensent sans langagepuisqu’ils arrivent à exprimer ces pensées intérieures sous forme extérieure grâce à des signes ; seulement on croit qu’ils n’ont pas de langage puisqu’ils n’émettent de sons. Or, il ne faut pas confondre langage et parole. La parole est l’acte individuel par lequel s’exerce la linguistique, et par lequel l’homme émet des sons. Et la linguistique explique le langage comme un ensemble de signes. Onpeut donc bien réfuter la thèse selon laquelle les gens pensent que les sourds-muets n’ont pas de langage puisqu’ils en ont en réalité un, propre à leur handicap ; le langage des signes.
Est-il alors possible de penser sans langage ? La pensée et le langage sont-elles deux choses totalement indépendantes ? Ou à l’opposé se complètent-elles, vont-elles ensemble ?
Dans un premier temps, nousapprofondirons les notions de pensée et de langage afin de voir en quoi elles peuvent être indépendantes l’une de l’autre, puis dans un second temps nous verrons en quoi elles se complètent. Enfin, nous tâcherons de répondre à la question posée dans une conclusion.

***

Le concept de « pensée » peut être traité de deux manières différentes ; au sens strict, c’est la pensée intellectuelle,c’est-à-dire la pensée qui passe par les idées, par les concepts, par les mots ; c’est le jugement, et au sens large, la pensée désigne tout phénomène conscient, comme par exemple l’imagination ou encore la perception. L’homme cherche un sens, il se pose des questions. La pensée, « le dialogue intérieur de l’âme avec elle-même », disait Platon, s’efforce de maîtriser le monde et de se comprendre soi-même.Ici, la pensée est définie comme un « dialogue » ; or le langage étant le véhicule même qui rend possible le dialogue, on pourrait croire que langage et pensée sont indissociables. Mais il s’agit d’un dialogue intérieur et non extérieur, la communication avec autrui est rompue. Or, la fonction première du langage est bien de créer une certaine unité au sein des individus d’un même groupe social ; àpartir de cet ensemble de signes propre à chaque groupe d’individus, et qui permet à chacun de comprendre et de se faire comprendre d’autrui. C’est la linguistique qui explique le langage comme cet ensemble de signes et qui vise à étudier les différences entre toutes les langues (pas seulement les différences de vocabulaire, mais les différences syntaxiques, cognitives...). Le langage a égalementpour but d’extérioriser ce qui est à l’intérieur même de soi, et ainsi soumettre sa pensée au jugement d’autrui.
La pensée sans langage serait donc très incomplète, puisqu’elle ne serait pas dévoilée à autrui, mais elle n’est pas impossible. Prenons comme exemple les enfants sauvages ; ils sont vivants, ils possèdent donc des pensées, ils sont capables de les exprimer mais leur langage n’estpropre qu’à eux, or un individu ne choisit pas la langue du milieu dans lequel il naît et ne peut pas être l’auteur d’une langue qu’il aurait inventé. La forme de langage des enfants sauvages n’est donc pas prise en compte puis que la manière dont ils représentent leurs pensées ne permet pas de se soumettre au jugement d’autrui puisqu’ils ne se font pas comprendre. On peut donc bien dire qu’ilspensent, mais sans langage.

Cependant, Descartes émet des thèses qui semblent bon d’étudier afin de démontrer que la pensée et le langage pourraient bien être indissociables l’un de l’autre.

***

Antérieurement à la formation des langues, les hommes possèdent une structure langagière leur permettant de se représenter les choses de manière abstraite sans être obligé de les dire ou de les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Est-il possible de penser par soi-même ?
  • Est-il possible de penser la matière en matérialiste ?
  • Pourrait-on penser sans l'aide du langage ?
  • Philo pourrait-on penser sans l'aide du langage?
  • Dans quelle mesure est-il possible de surmonter l’ambiguïté, l’imprécision inhérente au langage
  • Penser
  • La penser
  • Les De Penses

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !