Etatsansconflit

1724 mots 7 pages
Introduction
« Quand, dans un Etat, vous ne percevez le bruit d’aucun conflit, vous pouvez être sûr que la liberté n’y est plus ». Edouard Herriot.
L’Etat ici prend le sens de nation, délimitée par des frontières. Or dans ce territoire vivent des individus, qui s’intègrent dans une société. La société est une réalité primitive, qui concerne tous les vivants. Plus communément, lorsque l’on parle aujourd’hui de société on lui donne le sens de rassemblement d’individus qui présentent un lien de dépendance. Tous les individus concourent à la satisfaction des besoins de la communauté. Puisque c’est l’intérêt commun qui rassemble les hommes, et que tous les hommes ont des opinions et des intérêts différents, il existe alors plusieurs sociétés. L’opposition de deux sociétés peut aboutir à un conflit. Un conflit peut se traduire sous différentes formes, il peut être un rapport de force (guerre, combat) se manifestant par un climat de tension extrême, de confrontation et/ou de luttes intenses : entre personnes, entre groupes, entre organisations ; mais aussi c’est un rapport de puissance du fait que chaque partie engagée dans le conflit veut exhiber sa puissance.
Donc une société sans conflit serait-elle représentative de la société parfaite ? Une société sans conflit ne nit-elle pas la liberté de l’individu ?
Dans un premier temps, une société sans conflit est une société qui a su trouver un équilibre parfait, où tous les individus agissent dans l’intérêt général. Mais une société sans conflit suscite alors une société sans opinions, sans réelle liberté. Enfin une société sans conflit ne permet pas le progrès des sociétés.

Conflit pas bon (CONFLIT EXISTE ET INELUCTABLE):
Le but de l’Etat est d’assurer un équilibre, de créer une société paisible et sécurisée
L’Etat souhaite créer une entité unie dont les intérêts particuliers sont liés aux intérêts de la communauté. Or cette société peut connaitre des obstacles. Par exemple, lors d’une opposition entre deux

en relation