Ethique

4159 mots 17 pages
Déontologie et éthique face à la mort dans la démarche de soin

ETHIQUE ET DEONTOLOGIE Nous allons nous interroger ici sur la question de la déontologie et de l'éthique dans la démarche de soin. En effet nous verrons comment la déontologie et l'éthique guide un professionnel dans sa pratique de soin. Nous allons tout d'abord donner les définitions communes de ces deux concepts, nous verrons ensuite dans une première partie en détail ce qu'est la déontologie et le code de déontologie propre aux psychologues et nous verrons ensuite dans une deuxième

origines des principes d'éthique et de déontologie

Ethique et déontologie médicales sont étroitement liées, historiquement l’une et l’autre sont issues des concepts d’Aristote et d’Hypocrate. Pour ce dernier le médecin s’engage envers ses maîtres et leurs enfants, et envers les malades à toujours chercher le bien :
« Je passerai ma vie et j’exercerai mon art dans la pureté et le respect des lois. Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. Je m’interdirai d’être volontairement une cause de torts ou de corruption […]. »
Alors qu’on réfléchit aux questions d’éthique liées aux soins de santé au moins depuis Hippocrate, le domaine de la «bioéthique» n’est apparu qu'après la seconde guerre mondiale Ces principes de bienveillance et le primum non nocere guident encore chaque médecin dans son activité quotidienne. Plusieurs facteurs expliquent cela : premièrement, les expériences médicales des nazis sur les prisonniers des camps de concentration ont alarmé les consciences sur la fragilité des sujets humains dans la recherche médicale. Deuxièmement, les progrès rapides de la médecine, dont ceux de la santé, des transplantations d’organes et de la génétique, ont amené des questions sur les buts et les limites de la technologie médicale. Troisièmement, dans l’après-guerre, les mouvements des droits civiques ont attiré une attention croissante sur le déséquilibre entre médecin

en relation

  • Ethique
    1284 mots | 6 pages
  • Ethique
    2900 mots | 12 pages
  • Ethique
    19436 mots | 78 pages
  • Ethique
    495 mots | 2 pages
  • Ethique
    12425 mots | 50 pages
  • Ethique
    853 mots | 4 pages
  • Ethique
    2125 mots | 9 pages
  • ethique
    715 mots | 3 pages
  • L ethique
    959 mots | 4 pages
  • Ethique
    1656 mots | 7 pages