Etre juste, n'est-ce qu'obéir aux lois ?

Pages: 14 (3294 mots) Publié le: 25 février 2010
Introduction :

Définition générale de la justice = cf.balance = équilibre, égalité. Donner à chacun ce qui lui revient en droit (que cette chose lui ait été enlevée injustement ou qu'elle lui soit dûe). Ne faire du tort à personne.

Domaine : échange des biens et répartition des charges au sein d'une société.

Pourquoi le besoin de justice? Si on a ce besoin, c'est parce qu'il y a raretédes biens disponibles, et des inégalités physiques, psychologiques, etc., entre les hommes. Nous en avons donc besoin comme critère pour répartir les biens rares et établir une symétrie.

Texte Aristote, Rhétorique, I, 13 : deux sens généraux du mot "justice" : une justice positive ou institutionnelle et une justice naturelle:





Aristote, Rhétorique, I, 13.

(… )la définition dujuste et de l'injuste se rapporte à deux sortes de lois (…). Je veux parler de la loi particulière et de la loi commune. La loi particulière est celle que chaque collection d'hommes détermine par rapport à ses membres, et ces sortes de lois se déterminent en : loi non écrite et loi écrite. La loi commune est celle qui existe conformément à la nature. En effet il y a un juste et un injuste, communs depar la nature, et que tout le monde reconnaît par une espèce de divination, lors même qu'il n'y a aucune communication, ni convention mutuelle. C'est ainsi que l'on voit l'Antigone de Sophocle déclarer qu'il est juste d'ensevelir Polynice, dont l'inhumation a été interdite, alléguant que cette inhumation est juste, comme étant conforme à la nature. "Ce devoir ne date pas d'aujourd'hui ni d'hier,mais il est en vigueur de toute éternité, et personne ne sait d'où il vient". Pareillement Empédocle, dans les vers suivants, s'explique sur ce point qu'il ne faut pas tuer l'être animé; car ce meurtre ne peut être juste pour certains et injuste pour d'autres : "mais cette loi générale s'étend par tout le vaste éther et aussi par la terre immense."







a) étymologie : "Jus" = droit;justice légale (institution de justice) : ce qui est juste, c'est ce qui est conforme au droit en tant qu'il est défini par la loi. Objectivité, impartialité.



b) sentiment de justice (se sentir victime d'une injustice, opprimé, frustré); souvent synonyme d'équité, qui est la justice dans sa dimension idéale mais aussi humaine (esprit de justice, sentiment d'humanité, amour du prochain).Si la justice n’est que a) alors on peut répondre oui à la question. Mais il y a un autre sens de la justice : le problème est donc de savoir si on peut être juste sans b). Alors, une loi ou un acte conforme au droit positif, n’est pas par définition juste. Le problème est de savoir si l'on peut vraiment juger ou critiquer a) par b) : n'est-ce pas alors abandonner toute l'objectivité censéese trouver dans la justice? N'est-ce pas dire que chacun peut faire /se faire justice soi-même?

I- Le risque de référer la justice à la justice naturelle : Kant, et Hobbes (objectivité versus subjectivité).

A- Kant.

Kant, Doctrine du droit, Appendice à l'introduction, Du droit équivoque, I- L'équité.

… celui qui exige quelque chose en se référant à ce principe s'appuie sur son droit,avec simplement cette précision que lui manquent les conditions dont a besoin le juge pour pouvoir déterminer dans quelle mesure ou de quelle manière on pourrait donner satisfaction à sa prétention. Celui qui, dans une société commerciale établie sur la base de l'égalité des profits, en a pourtant fait plus que ses partenaires, mais a connu cependant davantage de pertes lors d'épisodes malheureux,peut selon l'équité exiger de la société plus qu'une répartition à parts égales avec les autres membres. Simplement, d'après le droit proprement dit (strict), dans la mesure où, si l'on se représente un juge intervenant dans son cas, celui-ci ne dispose pas de données précises pour définir la part qui lui revient en fonction du contrat, il verrait sa demande déboutée. (..) il ne lui est possible...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Suffit-t-il d'obéir aux lois pour être juste ?
  • Suffit t-il de respecter les lois pour être juste ?
  • Suffit-il d'obéir aux lois pour être juste ?
  • Pour être juste, suffit-il d'obéir aux lois?
  • Pour être juste suffit-il d'obéir aux lois?
  • Suffit-il d'obéir aux lois pour être juste
  • Suffit-il d'obéir aux lois pour être juste?
  • Suffit il d'obeir aux lois pour etre juste

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !