Etre libre est ce ne rencontrer aucun obstacle ?

Pages: 8 (1875 mots) Publié le: 8 octobre 2013
Être libre, est-ce ne rencontrer aucun obstacle ?
Introduction

On dit qu'une voie est « libre » lorsqu'elle est sans obstacle et l'on pense que l'on est soi-même libre lorsque l'on ne rencontre aucun obstacle. Mais le fait est que le chemin de la vie est semé d'embûches et qu'une liberté que l'on définit par l'absence d'obstacle est soit difficile, soit impossible. Être libre est-ce donc nerencontrer aucun obstacle ? Le propre d'un obstacle est d'entraver la marche d'un individu, en lui laissant le choix entre la force ou la ruse. Il s'avère négatif en ce qu'il implique l'arrêt, en créant une difficulté à laquelle il nous impose de nous confronter, mais positif aussi en ce qu'il suscite la réflexion et exige un détour, destiné à le dépasser pour nous permettre de progresser. Or ilest évident que la matière fait souvent obstacle à notre liberté, comme autrui, ou encore la société, l'État, la morale, le droit, jusqu'à notre conscience en nous-mêmes.
Qu'en est-il donc de la liberté, face à ces entraves : faut-il y voir un rêve impossible, s'il s'avère que le monde est fait d'obstacles que l'on ne peut espérer dépasser un jour parce qu'ils lui sont essentiels ? Ou faut-ilplutôt apprendre comment se déplacer parmi eux pour éviter de les rencontrer, c'est-à-dire commencer par se connaître soi-même pour se diriger efficacement ? Où faut-il donc placer sa force et que faut-il s'appliquer à connaître pour vivre libre ?
Remarquons que l'enjeu de la question réside moins alors dans l'existence de la liberté que dans la coexistence des libertés : elles peuvent en effet sefaire mutuellement obstacle et le problème est de savoir comment elles peuvent se rencontrer et s'associer au lieu de s'entre-choquer jusqu'à se décomposer et se détruire. Comment deux libertés peuvent-elles se rencontrer sans se faire obstacle ? Qu'est-ce qu'autrui pour moi ? Qu'est-ce que la société et qu'est-ce que l'État ? À quoi sert finalement le droit : à entraver les libertés ou à les rendrepossibles ?
I. Le tyran ne rencontre aucun obstacle parce qu'il les élimine tous
La vraie liberté consiste à faire tout ce que l'on désire, sans obstacle ni contrainte, en obéissant aux seules lois de la nature, nous dit Calliclès dans un dialogue de Platon intitulé le Gorgias. Mais cette liberté n'appartient qu'au fort, ajoute-t-il, c'est-à-dire à l'homme qui a su briser les chaînes de lamorale et du droit forgées par les démocraties pour l'asservir. Le but de Calliclès est en effet de montrer que la démocratie est un régime contre-nature. En substituant à l'inégalité naturelle des êtres une égalité de droit conventionnelle, puis en faisant passer l'impuissance naturelle des faibles pour une maîtrise de soi et une vertu, la morale et le droit renversent l'ordre des choses etsubstituent à la hiérarchie naturelle des êtres un autre ordre artificiel et contre-nature. L'égalité de droit rend le faible égal au fort et diminue d'autant la puissance de ce dernier. La loi fait donc la force du faible. C'est le lien dont il se sert pour maîtriser le fort, ou l'obstacle qui entrave la marche de ce dernier vers le pouvoir. Mais cette égalité s'avère illégitime et injuste dès qu'on seréfère à la nature et à son ordre, qui est le seul valable. Ce qui est, en effet, juste selon la nature, c'est que le plus fort domine le plus faible et ait plus de biens que lui, non qu'ils soient égaux comme le disent les démocrates. C'est l'inégalité et la supériorité du fort qui sont naturelles et justes. Calliclès en conclut logiquement que celui-ci n'est pas tenu d'obéir aux lois égalitaires,puisqu'elles renversent l'ordre de la nature et sont illégitimes. Il peut donc légitimement leur désobéir, au nom de la nature et de son ordre. C'est ce que font les tyrans lorsqu'ils renversent les démocraties et foulent leurs lois au pied. Leur liberté est alors sans limites : ils ne rencontrent plus aucun obstacle parce qu'ils les éliminent tous, par la force, en jetant à bas la morale et le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etre libre, est-ce ne rencontrer aucun obstacle?
  • Plan détaillé de « Etre libre, est-ce ne rencontrer aucun obstacle ? »
  • Tre Libre Est Ce Ne Rencontrer Aucun Obstacle
  • La liberté est-ce ne rencontrer aucun obstacle?
  • Etre libre est-ce n'avoir aucune obligation?
  • Être libre est ce n'avoir aucune obligation
  • Etre libre, est-ce avoir aucune contrainte ?
  • Etre libre, est-ce n’obéir à aucune loi ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !