Etude de cas miss lucy r. de s. freud

Pages: 38 (9449 mots) Publié le: 8 octobre 2012
SOMMAIRE :

I/ Etude du cas Miss Lucy R.:
* La visualisation
* Hallucination, hallucination olfactive
* Théorie du traumatisme
* Théorie nerveuse, énergétiques et libido
* Les symptômes
* Chaine associative

II/ L'essor de la thérapeutique:
* L'hypnose,Somnambulisme provoqué
* La crédivité dans l'hypnose
* Suggestions
* Phénomène de compliance
* Hystérie définition
* La méthode cathartique de Breuer


III/ Rapports thérapeute-patient:
* Abandon de l'hypnose émergence du concept de transfert
* Le transfert
* Pulsion d'emprise, pulsion desavoir
* État intrapsychique de l'analyste
* Contre-transfert
* L'empathie

Introduction :

Nous commercerons par étudier certains concepts liés aux symptômes du cas Miss Lucy R., Trente ans extrait d' « Études sur l'hystérie » de Freud. Nous développerons, ainsi, la notion d'hypnose, avec un approfondissement de la suggestion, de lacrédivité… en passent par un bref historique théorie et des pratiques thérapeutiques. Pour finir, sera exposé certains facteurs intrapsychiques influençant la relation thérapeutique.

I/ Etude du Cas Miss Lucy R. :

Dans le texte de Freud étudier, la patiente est une jeune femme de 30 ans ayant pour symptômes des rhinites purulentes faisant chroniquement retour, une carie de l'os éthonoïde, une perte de laperception olfactive avec quelques rare sensations olfactives restant mais de façon pathologique et permanente.

Miss Lucy R. était gouvernante dans la maison d'un directeur d'usine, dans la banlieue de Vienne. Elle s’occupait des deux petites filles de celui-ci. Elle était d'origine anglaise, « de constitution délicate, peu pigmentée de peau » et de bonne santé générale hormis l'affection dunez.

Miss Lucy R. était tourmentée par des sensations olfactives subjectives. Ces sensations étaient ressenties par Miss Lucy R. comme « très pénibles ». Elle sentait de façon subjective une odeur d' « entremets brûlé ». Son humeur était abattue, elle souffrait d'avoir la tête lourde et d'une grande fatigue. De plus Miss Lucy R. avait une capacité d'agir et un appétit diminués.

RapidementFreud constata que la patiente souffrait de symptômes hystériques dont faisaient partie les sensations olfactives subjectives. Elle présentait d'autres manifestations pathologiques, tel qu’une analgésie générale avec une sensibilité au toucher et les champs visuels intacte.

Visualisation:
Lorsque une analgésie est obtenue par un acte mental il est dit « visualisation » on parle d'autoanalgésie naturelle.
La visualisation est la capacité mentale d'un individu à se représenter un objet, un son, une situation, une émotion ou une sensation. Selon son intensité, cette représentation peut déclencher plus ou moins les mêmes effets physiologiques que le ferait la réalité.
Apparentées à l'auto hypnose, la visualisation et l'imagerie mentale sont des techniques qui visent à mettre enœuvre les ressources de l'esprit, de l'imagination et de l'intuition pour améliorer les performances et l'équilibre interne de satisfaction de l'individu.
Cependant ceci peut aussi mener à des compromis psychiques de type névrotiques, telles les sensations olfactives subjectives ou une analgésie générale comme pour Miss Lucy R. Dans la visualisation, on impose des images précises à l'esprit, tandisque l'imagerie cherche à faire émerger les représentations qui appartiennent à l'inconscient du sujet.

Hallucination
Le symptôme de sensations olfactives subjectives peut être qualifié de «  phantosmie », c'est à dire une hallucination olfactive sans stimulus source déclencheur.
Henri Ey définit cela comme une « perception sans objet à percevoir ». De ce fait une hallucination...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le cas d'hystérie de miss lucy r. (freud)
  • Analyse Du Cas Lucy R Par Sigmund Freud
  • Miss lucy r
  • Miss lucy r
  • Étude de cas toys "r" us
  • Le cas d'Anna O
  • Freud le cas elizabet
  • Freud, r. rolland, les sources de la religiosite

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !